UN GOUVERNEMENT FLEUVE

0 139

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

Depuis le mardi 10 juillet 2018, la Côte d’Ivoire a un nouveau gouvernement. Je regarde la composition de ce gouvernement et je ris. Nous avons des ministères avec intercalaires et brouillons. Analysons un peu ensemble.

A) Au niveau de l’emploi

 -un ministre de l’emploi et de la protection sociale

-un ministre de l’emploi des jeunes

Comme si le premier s’occupe seulement que de l’emploi des enfants et des vieillards.

B) Au niveau des relations extérieures

-un ministre des affaires étrangères

-un ministre de l’intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur

Comme si le premier ne peut pas gérer les Ivoiriens de l’extérieur et l’intégration africaine. On peut aussi associer l’intégration africaine au ministère de la culture et de la francophonie.

C) Au niveau de l’agriculture

 -un ministre de l’agriculture et du développement rural

-un ministre des ressources animales et halieutiques

Comme si les ressources animales et halieutiques ne faisaient pas partie de l’agriculture.

D) Au niveau de l’aménagement du territoire, c’est le comble

-un ministre de l’assainissement et de la salubrité

-un ministre de l’hydraulique

 -un ministre de la ville

Alors que nous avons déjà un ministre du plan et du développement.

Je veux savoir c’est quoi le rôle du ministre de la ville. On me dira que la France avait un ministre de la ville, et même la Côte d’Ivoire sous Laurent Gbagbo. Mais combien de ministres y avait-il en France et à quoi avait réellement servi ce ministère dans notre pays. Peut-être aurons-nous bientôt un ministre des villages, des campements, des arbres, etc.

Dans un pays en crise nous avons un gouvernement de 40 ministres, donc 40 ministères à entretenir au frais du contribuable. En un mot, les pauvres doivent continuer de mourir de faim et les riches de mourir de l’excès de calorie de leurs repas trop riches.

Les problèmes au sein du RHDP se règlent à coups de postes ministériels, passant ainsi progressivement de RHDP (Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix) à RHPD: Rassemblement des Houphouétistes pour le Partage des Deniers.

Par GNAMIEN Attoubré

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :