TA MAISON N’EST PAS UN INTERNAT…

0 23

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

C’est d’abord un petit neveu qu’on reçoit, l’orphelin a eu besoin de chaleur. Puis, les frères et sœurs, et enfin, les nièces et neveux de madame. Le deux pièces est saturé, la promiscuité règne, filles et garçons entassés, le salon bourdonne de murmures nocturnes. Du sac de 22 kgs de riz Thaïlandais parfumé, te voici abonné aux 50 kgs du malowoussou, aux sauces translucides et sans protéines, et bientôt à un repas quotidien central… L’anémie n’est pas loin.

Tes enfants, perdus dans ce tourbillon familial, se demandent encore si tu es vraiment leur papa. Et ton épouse, de mauvaise humeur 20h/24, commence à « changer de comportement », à promener son cure-dent partout, le pagne noué sur la poitrine. Les factures prennent l’ascenseur, le salaire traîne au sous-sol. Il est perclus de dettes. On se comprend FRÈRE…

D’aucuns ont cru lire sous ma plume un appel à l’égoïsme et au rejet de la grande famille africaine. Il n’en est rien… La vie en Afrique est une longue chaîne de solidarité. Mais, attention au syndrome de la reconnaissance destructrice.

– Tu étais seul chez ton oncle, pourquoi tu reçois ses trois enfants?

– Ces neveux et frères dont les parents sont vivants, et que tu entretiens, n’attends rien d’eux demain. Dieu saura ta peine.

– Ne laisse jamais tes enfants à la traîne, préserve leur place, car, eux seuls reviendront te porter le jour J…

– Il est temps de résister aux sollicitations, parfois abusives et fantaisistes de la famille.

– Accorde la priorité aux orphelins, et que tous les autres restent auprès de leurs géniteurs. Une aide à distance est possible.

– Ta maison n’est pas un poulailler, hommes et femmes ensemble.

– Ton salaire, amputé, unijambiste et borgne ne peut plus tenir sur le ring de la vie…

– Ceux qui te guettent, ce sont les margouillats…

Attention, les déceptions familiales d’aujourd’hui valent mieux que certains regrets de demain…

Ne gaspille surtout pas tes forces, personne ne viendra à ton secours… Personne!

Par Mamadou TOURÉ, Libre-Penseur

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :