RECETTE 04 : LE « SÔSSÔBAGA » EN PAYS KOYAKA

0 23

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

Les Koyaka font partie du grand groupe Mandé, précisément ceux du nord. Ils sont majoritairement originaires de la région du Worodougou et de la région du Béré (Mankono). Quant à moi, je viens de Gbalo, un village non loin de Séguéla, la capitale du Worodougou.

Aujourd’hui, je veux vous parler d’une spécialité culinaire de chez moi. On en fait à Gbalo et dans toutes les villes et villages où résident les Koyaka. Notons que ce peuple a pour aliments principaux le maïs, le manioc, le riz et, comme aliments secondaires, l’igname, la banane…

Ainsi, le plat que je vais vous présenter est un mélange de banane et de haricot, d’où son appellation sôssôbaga, ce qui signifie «bouillie de haricot». Cependant, la banane y prend une part très importante et la «bouillie», assez compacte, se présente plus sous la forme d’une pâte.

QUAND LES IVOIRIENS VEULENT MANGER DE LA BANANE PLANTAIN

Le sôssôbaga est un plat ordinaire chez les Koyaka, puisqu’il n’y a pas besoin d’attendre une occasion spéciale pour le préparer. On en mange quand on a envie.

DOSS3

Cela dit, la recette est beaucoup prisée par les personnes âgées qui l’apprécient à sa juste valeur. En ce qui concerne les jeunes, ils sont un peu réticents au début mais, dès qu’ils en mangent, ils en redemandent. On a pour habitude de le consommer les matins en guise de petit déjeuner. Toutefois, il n’est pas interdit de s’offrir du sôssôbaga à un autre moment de la journée.

Passons à présent aux choses sérieuses en commençant par les ingrédients.

Pour 6 personnes, il nous faut:

  • – 1/2 kilo de haricot rouge
  • – 12 à 20 bananes bien mûres (NB : Bien choisir ses bananes, car le goût en dépendra. Elles doivent être dans un état proche de l’état de celles utilisées pour l’alloco)
  • – De l’huile rouge

PRÉPARATION

  • – Laver les haricots et les mettre dans une marmite avec beaucoup d’eau ;
  • – Quand les haricots sont bien cuits, éplucher les bananes et les ajouter aux haricots ; elles cuiront avec l’eau des haricots ;
  • – Une fois que les haricots et les bananes sont bien cuits, piler les bananes dans un mortier ;
  • – Après avoir pilé la banane, y incorporer les haricots, un peu d’eau de cuisson et bien mélanger le tout.

C’est prêt, vous pouvez servir.

DÉGUSTATION

Le sôssôbaga se mange avec de l’huile rouge et une cuillère. De préférence, chauffer l’huile rouge avant de la verser sur la bouillie.

Par DOSSO Mawa

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :