POUR EDWIGE KOUAKOU

0 139

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

Elle aurait été biche si animal

Et dans sa jungle pas un mâle

Ne lui aurait tourné la queue

Dut-il pour cela trahir son espèce

C’est une forme taillée sur mesure

Femme aux traits fins et comptés 

Elle ressemble à un fruit mûr avant la saison

Qui attire mais dont on se méfie

Elle a un visage légèrement allongé

Où deux petits yeux doux

Couvent des feux dévorants de séduction

Ses cheveux tombent comme une pluie calculée

Sur un cou strié, sculpté comme dans du chocolat

Sous ses robes discrètes j’ai deviné des seins enivrants

Ils ont sans doute le goût du coton

Mais pas son poids

Ce sont deux gouttes de vin pur détachées

D’une Lèvre ivrogne qui n’en peut plus

Tout son corps tient dans un bras

Qui serait maudit de ne savoir l’aimer.

                                                                               Par Djandué Bi Drombé

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :