PORTRAIT 24: LE « PALMIER » DE LA CULTURE IVOIRIENNE

0 11

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

Koffi Tiburce, à l’état civil Koffi Kouadio Jules-Tiburce, est né le 12 avril 1955 à Bouaké, deuxième ville de la Côte d’Ivoire. Il est le septième d’une famille de 14 enfants équitablement répartis : 7 garçons et 7 filles. Il est marié et père de deux enfants. Son nom symbolique de baptême africain que lui a donné son père est Gna Meh – littéralement traduit : Monsieur du Palmier.

Il a passé le début de sa scolarité à Bouaké, notamment au Collège d’Orientation de Bouaké (COB), puis à Bassam et enfin à Korhogo pour la Classe de Terminale, couronnée par le Baccalauréat série A2 (Lettres et Philosophie). Il effectue ses études supérieures à l’Université d’Abidjan de 1977 à 1981, puis il entre à l’École Normale Supérieure (ENS) d’Abidjan.

PALMIER1

Professeur certifié de lettres, il a successivement enseigné au Collège Moderne du Plateau, au Lycée Classique d’Abidjan en 1981, puis au Lycée Technique de Yopougon de 1982 à 1985, et enfin au Lycée Technique de Cocody de 1985 à 1987 et de 1991 à 1993. Dans ces différents établissements, il a enseigné, outre le Français, l’Histoire, la Connaissance du Monde Contemporain (CMC), la Philosophie. Titulaire d’un Diplôme d’Études Approfondies (DEA) en Lettres Modernes et Doctorant, Tiburce Koffi est, depuis 2002, Chercheur au Groupe de Recherches et d’Études sur la Littérature Ivoirienne (GRELI). Le GRELI de l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody est placé sous la direction du Professeur Bruno Gnaoulé Oupoh. Dans ce cadre, Tiburce Koffi travaille sur « La problématique de la libération dans la production littéraire » de Jean-Marie Adiaffi, le sujet de sa Thèse de Doctorat.

À la fin de l’année 1993, Tiburce Koffi est appelé au Cabinet du Ministre de la Culture, Bernard Zadi Zaourou. Mis à la disposition du Ministère de la Culture depuis février 1994, il a occupé les postes de Chargé de Mission, Chargé de Presse, Directeur Régional de la Culture de la Région du Sud, Directeur de la Bibliothèque Nationale. De 2002 à 2007, il a été Conseiller Technique à l’Éducation et à la Culture, dans le Cabinet du Président de la République et Conseiller spécial à la Culture dans le Cabinet du Premier Ministre Charles Konan Banny de 2006 à 2007. De 2011 à 2015, il est nommé Directeur de l’Institut National Supérieur des Arts et de l’Action Culturelle (INSAAC).

Journaliste, enseignant, critique littéraire, musicien et écrivain, Tiburce Koffi marque, depuis des décennies, l’univers artistique et intellectuel de son pays par des conférences, des tables rondes, des séminaires et des articles de presse. Il a animé des émissions radiophoniques et télévisées sur la musique et la littérature. On retiendra au titre de ces émissions « Pleines pages » (RTI 1), « Panse mes maux avec des mots » (Radio ONUCI-FM). Il est aussi le fondateur de la Troupe de Théâtre La Compagnie du Sphinx et l’initiateur du groupe musical Les Compagnons d’un soir. Ses passions essentielles restent le théâtre et le jazz. Tiburce Koffi est l’auteur d’une dizaine de livres comprenant des récits (recueils de nouvelles, romans), essais et compilation d’articles de presse.

Enfin, Tiburce Koffi est titulaire de plusieurs distinctions honorifiques dont : Chevalier de l’ordre du Mérite culturel ivoirien en 1993; Grand prix RFI du théâtre, en 1996; Prix Ivoire, en 2009; Officier de l’ordre national en janvier 2013.

Par COULIBALY Moumoune, Enseignant-Juriste

NB: Ce titre est proposé par notre rédaction.

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :