PETIT APERÇU DE LA GASTRONOMIE EN PAYS WAN

0 44

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

Situé au centre-nord de la Côte d’Ivoire, le peule wan dispose de nombreux atouts culinaires qui enrichissent sa gastronomie. Pendant nos moments de réjouissance, on cuisine la sauce pistache (appelé le wéwélé) accompagné de riz ou de foutou d’igname. Il y a aussi la sauce arachide avec des champignons appelés tôhi, frais ou secs, et de la viande de brousse.

Il faut souligner que, comme c’est le cas pour bien d’autres peuples en Côte d’Ivoire et ailleurs, notre alimentation varie en fonction des saisons, et donc de la succession des récoltes au cours de l’année. Pendant la saison sèche, nous consommons notamment la farine de maïs appelé thô. Et quand arrive la récolte de l’igname, le foutou d’igname ou les ignames bouilles sont à l’honneur.

Les Wan sont un peuple de cultivateurs. Les cultures de rente sont le coton et l’anacarde. Concernant les cultures vivrières, en dehors de l’igname, il y a le manioc ainsi que des potagers tels que la tomate, le piment ou l’aubergine. En outre, nous pratiquons un peu, de façon souvent traditionnelle, l’élevage de porcs, de cabris, de moutons, de volailles, et même de bœufs.

Par Marie Grace ZIGBÉ

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :