PATRIMOINE ET DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE EN CÔTE D’IVOIRE (3ème Partie)

0 46

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

LES RESSOURCES NATURELLES

La Côte d’Ivoire subit deux influences qui déterminent ses climats : la mousson, masse d’air équatorial humide; et une masse d’air tropical sec avec son vent desséchant, l’harmattan. Ainsi, nous distinguons trois zones climatiques principales auxquelles s’ajoute le climat particulier de la région des montagnes de l’ouest.

Le climat attiéen s’étant sur la majeure partie de la forêt méridionale. Il se caractérise par quatre saisons : une grande et une petite saison de pluie, puis une grande et une petite saison sèche. Le climat baouléen se trouve au centre de la Côte d’Ivoire. C’est un climat équatorial de transition entre le climat attiéen et le climat soudanais. Il se caractérise également par quatre saisons. Ici les pluies sont moins abondantes et l’une des saisons sèches est plus longue que l’autre. Le climat soudanais règne dans le nord du pays. Il ne comprend que deux saisons : l’une humide et l’autre sèche. Enfin, le climat de montagne, localisé dans l’ouest, comprend deux saisons : une saison des pluies plus longue et une saison sèche de courte durée.

PATRIMOINE ET DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE EN CÔTE D’IVOIRE (2ème Partie)

La végétation s’inscrit également parmi les ressources naturelles dont dispose le pays. Ainsi donc, nous distinguons deux types de végétations : la forêt dense au sud et à l’ouest dans la région des montagnes. Elle a pour particularité une forte précipitation durant toute l’année ; une végétation de savane où les précipitations se font de plus en plus rares.

Le relief ivoirien comprend surtout des plateaux étagés au centre et au nord. Au sud, des plaines descendent vers la mer. À l’ouest et au nord-ouest se situent les régions montagneuses. Le plus haut sommet de notre pays est le mont Nimba qui culmine à 1853 mètres.

L’hydrographie de la Côte d’Ivoire est caractérisée par quatre principaux fleuves qui coulent du nord vers le sud. Ce sont : le Cavally qui prend sa source en Guinée et marque la frontière avec le Libéria ; le Sassandra qui prend sa source en Guinée sous le nom de Férédougouba et coule d’abord d’ouest en est avant de prendre la direction nord-sud en Côte d’Ivoire. Le Bandama est le seul grand fleuve dont le bassin est entièrement situé en Côte d’ivoire. La Comoé naît au Burkina Faso vers Banfora. En général, leur débit est irrégulier car dépendant de la pluviométrie. Des barrages produisant l’électricité ont été construits sur certains de ces cours d’eau.

Suite: PATRIMOINE ET DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE EN CÔTE D’IVOIRE (4ème Partie)

Par ABOUÉ Logbochi Carine

Comments
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :