MERCI D’ÊTRE BELLE !

0 75

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

J’aime à mon réveil,

M’enivrer de l’éclat jovial de ton sourire

Sentir tes coussins de chair à côté,

Ils réconfortent de l’ennui du temps ;

Et retracer l’arôme balsamique

Qui exsude de tes douces lèvres.

 

Tu es belle en nature, et en espèces ;

Ma beauté est un échec à tes cotés : ma création est un essai !

J’aimerais toucher avec ma main ton cœur

Pour connaître la balance de tes sentiments.

Tu portes les étoiles dans le regard

Et marches dans le soleil du temps ;

La terre bourdonne à tes foulées.

 

Je partirai chaque soir sans crainte,

Dans cette envolée astronomique…

Qui connaît mieux que moi les chantiers engloutissant

Qui mènent à ton cœur ?

Je les ai traversés d’atomes d’émotions,

De désirs et passions.

 

De tes caresses dactylographes,

Je revis le bon côté de l’esclavage de mes pères.

Je préfère la dialectique de l’esclave que du maître :

La beauté de l’amour est dans la liberté d’aimer !

Si t’aimer est un péché,

Je suis un condamné.

 

J’y ai gouté ô combien de fois

Que le prêtre n’osera m’écouter…

Et MÊME SI,

Sur le visage de ta beauté pérorée

S’étaleront les ailes du temps :

Merci d’être belle ne serait-ce

Qu’une fois.

Par Joël KEFFA

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :