LES SOUS-GROUPES AGNI EN CÔTE D’IVOIRE

0 934

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

Pour commencer, d’où vient ce mot « Agni » ? Il a été mentionné pour la première fois par écrit en 1715, sur une carte du géographe français Jean-Baptiste Bourguignon Danville qui écrivait Aowin, désignation du peuple ébrossa célèbre pour son or fin et très prisé. L’appellation est liée à la réclamation du trône adressée au Roi Denkyra qui, faute de Roi majeur, avait confisqué la chaise de Nanan EBI, le lointain ancêtre des Agni: « YIA GNI », nous avons grandi, nous-nous sommes affranchis. Ce qui deviendra Agni.

Source : LES ETHNIES DE LA COTE D’IVOIRE ET D’AFRIQUE

La langue agni se subdivise en neuf parlers qui sont : l’Indénié, le Sanwi, le Morofoué, le Bona, le Bini, l’Asrin, le Djuablin, le Barabo, le Abé. L’agni est parlée dans la grande partie Sud-Est de la Côte d’Ivoire, faisant donc frontière avec le Ghana où l’on retrouve l’agni au Sud-Ouest.

AGNI-INDENIÉ: L’Indénié est parlé dans la partie Est de la Côte d’Ivoire; entre le fleuve Comoé et la limite de la frontière géographique entre la Côte d’Ivoire et le Ghana. Sa principale ville est Abengourou. On recense environ 150.000 locuteurs indénié. L’Indénié fait voisinage avec le Djuablin, le Sanwi, le Morofoué, les Attié et les Baoulé.

AGNI-SANWI: Le Sanwi se situe sur la Bia dans le Sud-Est de la Côte d’Ivoire. Il est parlé dans la commune d’Aboisso. Le chef-lieu est Krinjabo. C’est là que réside le roi Sanwi. Tout comme pour la variété indénié, on compte aussi pour le Sanwi environ 150.000 locuteurs.

AGNI-BONA: Le Bona se situe au Nord-Est de la Côte d’Ivoire. Sa principale ville est Kounfao. Les voisins proches sont l’ Abron, le Bini, le Djuablin et l’Ano. Il y a à peu près 25.000 locuteurs bona.

À PROPOS DE LA LANGUE AGNI

AGNI-DJUABLIN: Le Djuablin, tout comme l’Indénié, est parlé dans la partie Est de la Côte d’Ivoire. Cette variété est plus proche de l’Indénié. La principale ville des agni djuablin est Agnibilékro, du nom du fondateur Nanan Agnini Bilé. Environ 20.000 personnes sont locuteurs de ce parler.

AGNI-BINI: Le Bini est, comme le Bona, parlé dans la partie Nord-Est de la Côte d’Ivoire. Plus précisément à Kouassi-Datékro. On recense environ 25.000 locuteurs bini.

AGNI-MOROFOUÉ: La variété morofoué est parlé dans le Moronou (région de Bongouanou), au Centre-Est de la Côte d’Ivoire, entre le fleuve Comoé et la rivière N’zi. Il y a environ 285.000 locuteurs de ce parler. Les voisins proches sont l’Indénié, les Baoulé et les Attié.

AGNI-ASRIN: L’Asrin ou encore l’Agni-abidji est parlé dans une partie de la ville de Tiassalé, située au Sud de la Côte d’Ivoire sur le cour inférieur du fleuve Bandama. On compte à peu près 15.000 locuteurs asrin. Les voisins proches sont : les Abidji, les Baoulé et les Aizi.

AGNI-BARABO: Les Agni barabo sont dans le département de Sandégué.

AGNI-ABÉ: Les Agni-abé ont deux sous-préfectures : Katimanso (Daoukro) et Douflebo (Agnibilékro).

Alors cher frère, chère sœur agni, d’où es-tu ?

Par YAPI Michel

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :