LES PEUPLES DE CÔTE D’IVOIRE VUS PAR CHEICK YVHANE : LANGUES ET GROUPES ETHNIQUES AU MENU

0 199

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

Précédemment : LES PEUPLES DE CÔTE D’IVOIRE VUS PAR CHEICK YVHANE : ON VA SE RÉCONCILIER PIAN !

Au menu du restaurant imaginaire où Cheik Yvhane s’apprête à servir les convives, il y a la Côte d’Ivoire, ses langues et ses groupes ethniques. Les extraits qui suivent sont tirés de la page 15 à la page 22 de On va se réconcilier Pian !

La Côte d’Ivoire c’est 322 463 Km2 pour une population totale de 22 671 331 habitants au 15 mai 2014. Sa fête nationale a lieu le 7 août 1960 et Yamoussoukro est sa capitale. Les pays limitrophes sont : Mali, Burkina Faso, Guinée, Liberia, Ghana.

Caractéristiques

Terre d’hospitalité comme stipulée dans son hymne officiel. Véritable melting pot et jadis, escale obligée pour les artistes du continent qui ambitionnaient de s’exporter.

Les langues

langue_maternelle_afrique_communication_C3A9change

Sur le plan linguistique, le pays offre une aussi grande diversité : on y dénombre quelques 70 langues. La quasi-totalité des langues appartient à la grande famille nigéro-congolaise. Les colonisateurs français ont à l’époque regroupé les langues en groupes linguistiques. On distingue ainsi en Côte d’Ivoire les langues Kwa, Gour, Krou et Mandé. Seules 17 langues sont parlées par 100 000 locuteurs ou plus.

Le Dioula occupe une position privilégiée, car il sert de langue véhiculaire commerçante entre les Ivoiriens ; bien qu’il ne constitue la langue maternelle que de 14,8% de la population, il serait parlé comme langue seconde (à des degrés divers) par sept millions de locuteurs, ce qui lui confère un rôle important comme langue véhiculaire, notamment dans les échanges commerciaux.

La vitalité des langues ivoiriennes ne fait pas de doute puisque 88% des conversations relevées dans les marchés se font dans l’une de ces langues. De plus, la moitié des enfants parleraient au moins deux langues africaines, dont le dioula, le baoulé, le bété et l’agni. C’est pourquoi il demeure surprenant que les langues ivoiriennes n’aient pas encore obtenu un rôle plus important dans la vie sociale du pays.

Quant au français, c’est la langue officielle de l’État et celle de l’école. On estime qu’environ les deux tiers de la population âgée de six ans et plus pratique « une forme de français ». Plus d’un million de locuteurs n’utilisent qu’une variété pidginisée de français, appelée parfois « français petit-nègre », idiome à peu près inintelligible pour un francophone non ivoirien.

Les Groupes Ethniques

cotiv-ethnies

Le groupe Mandé : localisé dans le nord-ouest du pays, ce groupe, appelé aussi mandingue, compte surtout les Malinké, les Bambara, les Dioula, les Foula, etc. Au centre-ouest, l’ethnie des Dan réside dans la zone montagneuse du pays, principalement autour de Man.

Le groupe Krou : au centre-sud et au sud-ouest résident les Krou ou Magwé, la principale population de cet ensemble ethnique étant les Bété.

Le groupe Gour (voltaïque) : au nord-est, ce groupe constitue l’un des plus anciens peuples du pays, avec les Senoufo et les Lobi, qui habitent le nord.

Le groupe Akan : à l’est, au centre et au sud-est se trouvent les Akan, l’ethnie la plus nombreuse, et que l’on divise en Akan du Centre (principalement Baoulé), Akan frontalier (Agni, Abron, etc.) et en Akan lagunaire (Ébrié, Abouré, Adjoukrou, Appolloniens, etc.).

(…)

La Côte d’Ivoire accueille sur son sol quatre à cinq millions d’étrangers, soit au moins le tiers de sa population, un cas presque unique au monde : les Burkinabés (environ 3 000 000), les Ghanéens (environ 500 000), les Libériens  (environ 100 000), les Européens (environ 20 000 Français, dont un tiers de binationaux, des Allemands, des Belges, etc.), les Américains et les Syro-Libanais (environ 100 000).

Source : www.ins.ci

Suite: LES PEUPLES DE CÔTE D’IVOIRE VUS PAR CHEICK YVHANE : CEUX DU GRAND NORD

LA RÉDACTION

NB : Les illustrations sont de la Rédaction d’Attoungblan.net

 

 

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :