LES INTERDITS CHEZ LES AKAN

0 167

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

Si vous avez grandi au village comme moi, vous vous souvenez qu’on nous interdisait un certain nombre de choses sans jamais en expliquer le pourquoi, entourant ainsi d’une épaisse couche de mystère des choses qui relèvent en réalité du bon sens et de la rationalité. Le milieu rural étant alors dépourvu d’infrastructures modernes basiques telles que l’électricité et l’eau courante, la vie y était entièrement gouvernée par dame Nature. Les hommes et les femmes étaient obligés d’organiser leur vécu et leurs activités en fonction du cycle naturel du temps. Et en parlant du temps, c’est surtout la nuit qui imposait sa loi. Au village, dans ces années-là, la nuit était précoce, drue, profonde et sourde; c’était le domaine redouté des génies, des revenants, des sorciers, des hiboux, des malfaiteurs, etc. Parce qu’elle était limitante du fait de l’obscurité, elle était à l’origine de bien des interdits.

Quand on a dit ce qui précède, on comprend aisément que sous le titre de « Les interdits chez les Akan », Jean Martial Koffi présente en réalité des « interdits mineurs » liés moins aux us et coutumes particuliers d’un peuple qu’à l’environnement rural. Le Gouro que je suis peut ainsi se reconnaître dans ces interdits tout comme le Wê, le Senoufo, le Bété, le Dida, etc. Mieux, cette transversalité va jusque dans les explications lumineuses que fournit l’auteur des lignes qui suivent, lesquelles explications, je le disais déjà plus haut, doivent davantage à la rationalité qu’à toute autre chose.

nuitamment 2

Chez les Akan en général, il est interdit de:

1- Payer crédit la nuit: car cela peut susciter des discussions sur le billet ou le montant le lendemain, puisqu’il n’y avait pas de bonne lumière autrefois. On pouvait confondre une pièce ou un billet avec un(e) autre. Ce n’est donc pas parce que cela appauvrit.

2- Se laver tard la nuit : car quelqu’un de mauvaise foi peut utiliser l’eau de votre bain pour vous faire du mal.

3- Laver les habits la nuit : car quelqu’un peut utiliser l’eau de lessive ou les habits laissés sur la corde pour vous nuire. En outre, vous ne pouvez pas bien apprécier la propreté des habits lavés.

4- Chanter ou parler à quelqu’un depuis la douche : surtout la femme, car elle peut être en plein ébat sexuel dans la douche et gémir. Ses gémissements peuvent être interprétés comme des chants. Par ailleurs, parler ou chanter dans la douche peut être un signe pour dire à son amant(e) que la voie est libre et qu’il (elle) peut venir.

5- Se couper les ongles la nuit : car quelqu’un peut utiliser les ongles coupés pour vous nuire. Il y a aussi le risque de se blesser.

6- Se coiffer a nuit : on peut se blesser avec le couteau utilisé ou quelqu’un peut utiliser vos cheveux pour vous nuire.

7- Raccommoder un habit la nuit : mettre le fil dans le trou de l’aiguille la nuit agit sur les yeux, surtout qu’il n’y avait pas de bonne lumière. On peut finir aveugle.

8- Siffloter au village surtout la nuit : cela attire les serpents.

9- Balayer ou jeter les balayures la nuit : on peut jeter quelque chose de précieux sans s’en rendre compte.

10- Piler la nuit : on peut s’écraser les doigts ou piler des insectes. Par ailleurs, surtout au village, tant que tout le monde n’a pas encore mangé, on ne peut pas annoncer une mauvaise nouvelle (décès). Or piler la nuit suppose manger tard.

11- Dormir la nuit tout habillé: cela vous donne l’aspect d’un mort.

12- Dormir allongé sur le dos, les pieds tendus et les bras le long du corps dans la position d’un mort : la personne peut sortir de son corps (si elle est sorcière) ou les sorciers peuvent utiliser son corps pour opérer et le lendemain cette personne se sentira malade ou avoir mal partout.

Mais aujourd’hui avec le modernisme (électricité, douches dans maisons…), ces interdits mineurs ne sont plus valables. Seuls les conservateurs les observent encore, et surtout dans nos villages.

Par Jean Martial KOFFI, avec une introduction de DJANDUÉ Bi Drombé

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :