LE MARIAGE INTERRACIAL BLANC ET NOIR : QUELLE EST LA COULEUR DE L’AMOUR ? (2ème Partie)

0 31

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

En me penchant ensuite sur le cas de l’Afrique considérée comme le berceau de l’humanité et où la race noire est majoritaire ; le continent où, d’après un historien, les hommes ont plus la crainte de Dieu, je ne peux pas non plus l’associer qu’au bien quand ces faits réels se  présentent à moi : dictature, égoïsme, mariages forcés, taux de pauvreté élevé, terrorisme, malhonnêteté et mauvaise gestion de plusieurs dirigeants, insécurité, guerres, la justice seulement pour la classe au pourvoir et les riches, la liberté d’expression qui peine à s’exprimer, etc.

Il fallait maintenant aborder la question d’un point de vue religieux pour savoir si la religion, qui est supposée prôner l’amour, ne le conçoit que dans le mariage interracial. Mais la religion non plus ne rend pas les choses faciles car les points de vue sont divergents. Étant donné que ce sont les mêmes hommes de différentes couleurs de peau qui font la religion. Pour certains, il n’est pas question de mariage interracial car Dieu l’interdit. Voilà pourquoi il nous a créés différents et déterminé nos lieux de vie selon notre couleur de peau (Deutéronome 7 :3). Pour d’autres, le mot « race » n’existe pas dans la Bible en se référant aux peuples, mais décrit tous les êtres humains comme étant d’un même sang (Actes 17:26). Nous sommes tous descendants du premier homme, Adam (I Corinthiens 15:45).

LE MARIAGE INTERRACIAL BLANC ET NOIR : QUELLE EST LA COULEUR DE L’AMOUR ? (1ère Partie)

En décembre 2011, aux États-Unis, les membres d’une église, The Gulnare Freewill Baptist Church d’un petit comté du Kentucky (Pike County) ont voté dans leur assemblée contre l’adhésion en leur sein d’un couple ethniquement mixte. Pourtant, la femme qui est blanche avait grandi et avait été baptisée dans cette église. Mais son homme était noir, originaire du Zimbabwe. La décision avait été annulée une semaine plus tard suite à de nombreuses réactions, mais l’incident est assez illustratif de ce que la question raciale aux États-Unis a été et reste plus que jamais problématique.

Ainsi, la question de la race de l’amour et du bien reste difficile à déterminer. Cependant, ce qui est notoire et encourageant c’est qu’il y a parmi ces deux races (blanche et noire) des personnes qui se sont démarquées et qui font la différence par leur détermination et leur lutte en faveur de l’égalité entre les hommes, la justice, l’équité, l’amour, le travail bien fait, la discipline, le mérite…  Elles sont nombreuses, certaines bien connues, d’autres dans l’ombre:

James Edward Oglethorpe (blanc) qui est un général et philanthrope britannique, fondateur de la colonie de Géorgie qui a interdit l’esclavage pour des raisons humanitaires; Granville Sharp et Hannah (blancs) poursuivent plus vigoureusement la cause; Antoine Bénézet ou Anthony Benezet (blanc) (1713-1784), enseignant, philanthrope d’origine française; John Woolman (blanc) (1720-1772); prédicateur Quaker (blanc) nord-américain; Frederick Douglass (noir) (1818-1895), né esclave, il sera le plus célèbre abolitionniste américain du XIXe siècle; Harriet Tubman (noire) (1820-1913), esclave évadée, abolitionniste afro-américaine, organisatrice et participante active d’un réseau d’évasion vers le Nord, espionne nordiste; Soundjata Keïta (noir), empereur du Mali (1190-1255), qui promulgue en 1222 la Charte du Mandé dont l’un des principes est l’abolition de l’esclavage …  Et la liste n’est pas exhaustive des deux côtés.

Suite: LE MARIAGE INTERRACIAL BLANC ET NOIR : QUELLE EST LA COULEUR DE L’AMOUR ? (3ème Partie)

Par N’GNIMMIEN Éric

Comments
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :