LE MARGOUILLAT, LA CHAUVE-SOURIS ET L’ÉCOLE DE LA VIE

0 37

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

Dans la forêt de la Marahoué, vivait une chauve-souris depuis des années. Un jour, la chauve-souris proposa aux animaux une course sur le plus vieil arbre de la forêt. Tous refusèrent mais un petit margouillat accepta bien volontiers.

Les autres se moquaient : « Comment tu comptes gagner cette course?». « Arrête, tu ne pourras pas. Tu vas simplement te faire ridiculiser. »

Malgré les railleries, le petit margouillat se décida d’aller à ce challenge. À peine quelques secondes, voici la chauve-souris arrivée à la cime de l’arbre. Le margouillat s’efforçait encore dans les écorces de l’arbre. Rampant de toutes ses forces, le voici après plusieurs minutes enfin au sommet de l’arbre.

La chauve-souris se moquait du margouillat. Et les autres animaux au pieds de l’arbre se riaient aussi du petit margouillat.

Laissant les clameurs s’estomper, le petit margouillat d’une voix sûre dit: « Après cette éprouvante épreuve, j’ai appris à connaître cet arbre. J’ai commencé depuis les racines jusqu’au sommet des feuillages, en passant par le tronc avec les écorces et les branches. Je connais désormais bien cet arbre. »

La chauve-souris du haut de l’arbre replonge son regard et dit: « Ah, de la racine et d’un bond, je suis arrivé ici en haut. Je ne connais que les feuillages de cet arbre. »

Et les autres animaux tous médusés de reprendre en chœur : « Oh, nous nous ne savons rien de cet arbre. »

Chers amis, nous passons des fois par des voies difficiles, mais de ces parcours, de ces épreuves, nous pouvons tirer de grandes expériences de vie personnelle et professionnelle. Nous devons savoir tirer profit de chaque situation sans nous morfondre. La vie est faite de belles fleurs d’épines.

Par ailleurs, sur notre chemin, nous rencontrons des « margouillats », des gens qui ont un parcours, une expérience de vie, des hommes et des femmes qui ont su s’affranchir des épreuves et qui en savent beaucoup de la vie et sur la vie. Nous devons savoir les côtoyer pour apprendre d’eux.

On peut apprendre et savoir beaucoup avec l’école académique, mais à l’école de la vie, on apprend aussi des choses.

C’est Amadou Hampate Bâ qui le disait: « Ne regrette rien, il faudra toujours continuer à apprendre et à te perfectionner, et ce n’est pas à l’école que tu pourras le faire. L’école donne des diplômes, mais c’est dans la vie qu’on se forme. »

Par Magloire N’DÉHI

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :