LE « GUÉHÉ DE MASQUE » ET LE « GUÉHÉ DE CADAVRE » : QUEL RAPPORT ?

0 38

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

Chez le Yacouba, le mot guéhé a deux référents: le masque et le cadavre. En clair, le mot guéhé désigne d’abord le masque d’initiation, de réjouissance, de funérailles et de guerre. Il renvoie ensuite au cadavre, c’est-à-dire le corps sans vie, la dépouille mortelle prête à être portée en terre.

Le rapport entre ces deux référents n’est pas évident puisque le masque n’est pas forcément lié à la mort. Mais une expression établit bien un rapport entre les deux signifiés : « guéhé bôhô » qui veut dire « l’au-delà, la cité des ancêtres, la demeure des esprits ». C’est donc la destination de l’esprit après avoir quitté le corps. Le lieu où personne n’est jamais allé de son vivant et d’où personne n’est revenu sauf le masque qui en détient le pouvoir.

DE L’AGONIE À L’AU-DELÀ : LA PERCEPTION DE LA MORT CHEZ LES GOURO

Le masque, c’est l’esprit qui vient de chez les ancêtres, c’est leur envoyé et leur porte-parole. Il est la manifestation visible la plus parfaite des ancêtres qui veillent sur les vivants, l’esprit des ancêtres fait chair. Les vivants lui doivent crainte et même dévotion. C’est justement ce qui explique la déification du masque chez les Yacouba.

L’au-delà, la terre des ancêtres, est donc le lieu qui établit un rapport direct entre le « guéhé-cadavre » qui y va et le « guéhé-masque » qui en vient. Aussi vrai que le cadavre fait peur et est difficilement approchable parce qu’il n’est plus de ce monde, le masque est à éviter du regard; il faut se tenir à une distance respectable parce qu’il n’est pas de ce monde. Le cadavre, tout comme le masque, épouse la laideur de la mort puisqu’ils sont tous deux des citoyens de sa cité.

Et dire que certains parents yacouba souhaitent ardemment que leur progéniture  ressemble  trait pour trait au masque qu’ils adorent. Mais bon, il faut être Yacouba pour comprendre.

Par Dr. DIOMANDÉ Zinié Ella

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :