AGBOVILLE 2019: VIVE LE FENACMIS! (2ème Partie)

0 13

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Lundi 15 juillet 2019, a lieu à la salle des fêtes d’Agboville, après l’arrivée des officiels à 11 heures 50, le lancement de la huitième édition du FENACMIS en présence de Madame Kandia CAMARA, Ministre de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Présidente permanente de cette importante activité; et Messieurs les Ministres Maurice BANDAMA, Co-président habituel, Ministre de la Culture et de la Francophonie; Adama BICTOGO, opérateur économique et Député d’Agboville, parrain de cette huitième édition.

Suite au mot de bienvenue de Monsieur le Maire Albert Acho N’CHO aux illustres invités, l’assistance a eu droit à un bel hymne conçu et chanté par Monsieur Nicolas EFFIMBRA, le Directeur de la Vie Scolaire (DVS), initiateur du FENACMIS et ses collaborateurs, prônant les valeurs de paix, du vivre ensemble, de la cohésion sociale, d’union, de discipline, de travail, de liberté, d’égalité et de fraternité; et chaleureusement applaudi par les officiels et le public. Cette étape passée, Monsieur Francis FOSSOU, Commissaire général du FENACMIS, monte au pupitre et livre un magnifique discours dans lequel il loue l’implication personnelle du Préfet d’Agboville, des Personnalités originaires de cette reposante cité pour leur engagement soutenu auprès du comité d’organisation, indique le programme de toutes les compétitions dans les différentes disciplines à l’honneur. Il demande des ovations nourries pour le Colonel APATA, fils de la région et natif de Grand-Moutcho, partenaire engagé, dynamique et disponible auprès du FENACMIS pour les opérations de salubrité et surtout de planting à chaque édition.

AGBOVILLE 2019: VIVE LE FENACMIS! (1ère Partie)

GILDAS22

Monsieur Isaac GNAMBA, Premier Vice-président du Conseil Régional de l’Agneby-Tiassa, Représentant le Conseil Régional, s’excuse pour une indisponibilité de dernière minute de son supérieur hiérarchique, Pierre DEMBA, qui adresse ses déférentes salutations aux hôtes de marque et se tient à leur côté en vue de leur assurer un séjour des plus inoubliables à Agboville. Il magnifie l’intérêt du FENACMIS pour la population scolaire, les parents et toutes les forces vives de la nation. C’est un puissant instrument de formation et d’apprentissage des valeurs de travail, de persévérance dans l’effort, d’endurance, de tolérance et d’esprit d’équipe. C’est aussi un créneau de recherche, de détection de talents individuels et collectifs, d’expression, de confrontation, de compétition avec ses pairs dans la fraternité. C’est également un canal de promotion du vivre ensemble, du fair-play, d’acceptation de ses échecs et de célébration de ses performances. Il rend un vibrant hommage à Monsieur le Ministre Maurice BANDAMA, digne fils de la région, qui ne manque jamais l’occasion d’honorer les terres de l’Agneby-Tiassa. Il clôt son propos en témoignant sa gratitude aux membres du Gouvernement d’avoir effectué le déplacement pour Agboville.  

Ensuite, un aperçu des activités qui se tiendront au cours de cette phase finale a été présenté à l’assemblée. Deux poésies de grande facture ont été servies au public par deux brillants écoliers sur le civisme fiscal ainsi que l’objectif zéro grossesse en milieu scolaire.

Monsieur Maurice BANDAMA, Co-président permanent du FENACMIS, monte à son tour au pupitre. Il félicite Madame la Ministre de l’Éducation Nationale pour le choix d’Agboville pour abriter cette activité. Il rappelle qu’Agboville a toujours été une cité de grande culture, une région qui aime l’art et particulièrement la musique. C’est la ville natale de l’immense chanteur ASPRO BERNARD. Il se réjouit du fait que Madame la Ministre ait accordé une suite favorable à sa requête sans conviction d’il y a deux ans. Car en la formulant, il était bien conscient qu’Agboville ne possède pas les infrastructures des grandes villes telles que des campus, un CAFOP, des lycées avec internats, dortoirs et réfectoires pouvant faciliter l’accueil et l’hébergement des festivaliers. Cependant, malgré toutes ses insuffisances, Madame la Ministre n’a pas hésité à choisir Agboville pour abriter la phase finale du FENACMIS: « Madame, au nom des populations de l’Agneby-Tiassa, des cadres, des filles et fils de la région, des personnalités toutes tendances confondues, je voudrais vous témoigner mon infinie reconnaissance pour cette marque d’attention et de considération ! Vous nous avez honorés. À nous maintenant de mériter votre confiance ! C’est pourquoi je lance un appel à tous pour une mobilisation exceptionnelle en vue d’une réussite totale du FENACMIS chez nous. »

Suite: AGBOVILLE 2019: VIVE LE FENACMIS! (3ème Partie)

Par Gildas KONAN

Comments
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :