LA PHILOSOPHIE DU VENTRE: «BLACK IVORY», LE CAFÉ SORTI DU VENTRE DES ÉLÉPHANTS

0 21

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

«Black Ivory» signifie en anglais «Ivoire Noir», l’«Ivoire» faisant allusion aux éléphants et le «Noir» à la couleur du café. Car il s’agit d’un café rare dont les grains transitent par l’estomac d’un éléphant, et qui est aussi, par conséquent, l’un des plus chers au monde. Fabriqué en Thaïlande par le Canadien Blake Dinkin, ce café récolté dans du caca d’éléphant est ainsi vendu 60 euros les cinq tasses.

Pour obtenir 1 kilo de «Black Ivory», il faut donner à manger 33 kilos de grains de café aux éléphants, au milieu de leur ration de riz et de bananes. Ce sont ensuite les femmes des cornacs qui collectent les grains au milieu des bouses, lorsque les pachydermes ont déféqué, les lavent et les font sécher au soleil. Une fois lavés et torréfiés, ces grains ingérés la veille servent donc à fabriquer le café-pachyderme.

Selon Blake Dinkin, le ventre de l’éléphant fonctionne comme une «mijoteuse» qui permet d’obtenir un breuvage aux nuances d’herbe et de fruit, acquises au contact des autres aliments consommés par l’animal; les acides de la digestion suppriment aussi l’amertume du café. Si au final le produit a un goût «assez inconsistant», le fait de savoir qu’il a transité par le ventre d’un éléphant en Thaïlande lui confère «une part de rêve».

Ayant fait cette découverte sur un site internet, j’en ai conclu qu’il y a donc beaucoup plus à gagner dans le ventre d’un éléphant que d’y pénétrer armé de machettes pour le dépecer. Car il paraît qu’autrefois, quand ils avaient tué un éléphant, nos parents entraient dans son ventre pour le dépecer… Être affamé de viande au point d’aller en chercher dans le ventre d’un autre pour remplir son propre ventre…  

Par Dr. Paul-Bathesty DROMBÉ

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :