LA CONCEPTION BAOULÉ DU TEMPS (1ère Partie)

0 250

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

 «Désolé pour ce léger retard indépendant de ma volonté ! »  Il est très fréquent d’entendre cette phrase à l’ouverture des réunions et des manifestations qui se tiennent, en Afrique en général et en Côte d’Ivoire en particulier. La question de la ponctualité se pose avec acuité sur le continent. Mais contrairement à ce que cela peut laisser croire ou penser ici ou ailleurs, le temps est une notion et une réalité connues des Africains, notamment le peuple baoulé de Côte d’Ivoire.

Il existe « l’heure africaine», certes, mais une chose est de ne pas être très respectueux de l’heure et une toute autre est de ne pas connaître le temps. La preuve en est que plusieurs noms baoulé sont attribués aux personnes en fonction de leur jour de naissance. Il existe également un calendrier agricole qui permet au Baoulé d’avoir une vision plus ou moins claire des variations climatiques. Ce qui favorise une bonne productivité culturale, faisant des Baoulé de grands agriculteurs.

LES JOURS DE LA SEMAINE, LES NOMS ET LES SOBRIQUETS

La semaine comporte sept jours. Chez les Baoulé, la semaine est un cycle de huit jours, c’est-à-dire du lundi au lundi, c’est pourquoi la semaine est appelée « le mͻcu𝜀 » (lémôtchuè) ce qui signifie littéralement « le cycle des huit jours ». À chaque jour de la semaine correspond un nom masculin et féminin et, à chaque nom, un sobriquet.

Kisie (Kissié, Lundi) : un garçon né ce jour se nomme Kwasi (Kouassi), Akisi (Akissi) quand c’est une fille. Ils ont respectivement pour sobriquets  Atͻwla (Atôwla) et Bleja (Blédja).

-Jͻl𝜀 (Djôlè, Mardi) : un enfant mâle né ce jour se nomme Kwajͻ ou Kwajo (Kouadjo) et un enfant femelle Ajͻa (Adjoa). Avec pour sobriquets Atumᾶ (Atouman) et Glahi.

-Mlᾶ (Mlan, Mercredi) : le garçon né à ce jour s’appelle Kͻnᾶ (Konan) et la fille Amlᾶ (Amlan). Le sobriquet de Konan est Abo, celui d’Amlan est Sialu (Sialou).

-Wue (Woué, Jeudi) : le garçon né à ce jour s’appelle Kwaku (Kouakou) et la fille Ahu (Ahou). Le sobriquet de Kouakou est Kͻlu (Kôlou), celui d’Ahou est Gbakla.

-Ya (Ya, Vendredi) : le garçon né ce jour s’appelle Yao et la fille Aya. Yao a pour sobriquet Danmo, Aya a pour sobriquet K𝜀si ou K𝜀s𝜀 (Kèssi ou Kèssè).

Fue (Fwé, Samedi) : le garçon né ce jour s’appelle Kͻfi (Koffi) et la fille Afue (Affoué). Koffi a pour sobriquet Akͻl𝜀 (Akpolè), Affoué a pour sobriquet Ziahi.

-Mͻn𝜀(Monhnin, Dimanche) : le garçon né ce jour s’appelle Kwaɲ (Kouamé) et la fille amuɲ (Amoin). Le sobriquet de Kouamé est Bli, celui d’Amoin est Dj𝜀lu (Djèlou).

Le fait d’associer des noms propres à des jours témoigne donc bien de l’intérêt que les Africains, et les Baoulé notamment, accordent au temps.

Suite: LA CONCEPTION BAOULÉ DU TEMPS (2ème Partie et Fin)

 Par Charles KOHOURY

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :