LA 4ème RÉPUBLIQUE : UNE AUTRE CÔTE D’IVOIRE EST POSSIBLE

0 11

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

Il faudra nécessairement refaire les choses. Il faudra pour notre survie redéfinir les règles. Une république plus juste, plus évolutive, plus rationnelle, plus HUMAINE, sociale.

La politique, la justice, l’armée, l’administration sont soumis et sous l’autorité, le jugement d’une seule personne. Elle agit comme un souverain despote. Tous ces élus, nommés, mélangent les genres et les attributions, ils ne servent pas le pays. Les ministres deviennent des hommes d’affaires. Les partisans deviennent des patrons d’administration publique. Les juges sont aux ordres de l’exécutif…

Nous développons un système de corruption, d’aliénation, qui mélange les genres et nous conduit tout droit vers les abîmes du sous-développement.

Une 4ème République est salutaire. Innovante et rationnelle, elle séparera les pouvoirs pour de vrai.

Le président est le chef de l’exécutif.

L’armée choisit le militaire le plus adéquat en son sein pour être le chef d’État-major.

Le procureur de la République est élu par un collège, les hauts magistrats et le président de la cour suprême sont élus par les pairs.

Les principaux chefs de l’administration sont choisis par appel à candidatures et validés par l’assemblée nationale. Avec obligation de résultats et présentation de résultats chaque année.

Les députés auront obligation de n’exercer aucune activité économique après leur élection et un an après cessation de leur mandat. Ils doivent résider 6 mois sur 12 dans leurs circonscriptions d’origine. Ils ont obligation de réunions chaque 3 mois avec les populations.

Aucune nomination à caractère politique dans l’administration, la justice et dans l’armée.

Le président a un quota de 25 personnes à intégrer dans son cabinet.

Les ministres ont un cabinet privé de 10 personnes.

Toutes les ressources humaines sont fournies par l’administration par le biais de la direction des personnels d’État (DPE). Elle forme les personnels militaires et civils pour les tâches spécifiques.

La CEI est issue de personnes indépendantes choisies par leurs pairs dans les corps constitués et dans la société civile: armée (02), administration(02), magistrature(02), Citoyens libres (04), religieux (02).

Les partis politiques n’auront que des observateurs. Chaque parti en aura un (01).

La CEI a son budget, son siège, et décide du mode de scrutin qui sera validé par un référendum ou par les députés et sera inscrit dans la constitution. Aucun opérateur extérieur au pays ne devrait y être associé. Elle met à jour les fichiers et permet à tout ivoirien de voter quel que soit son lieu de résidence. L’enregistrement sera biométrique.

La 4ème République doit rétablir la liberté et valider la séparation des pouvoirs. Tous sont soumis aux mêmes règles. LE PRÉSIDENT est un citoyen, qui agit pour le bien du peuple. Pas un roi dans le peuple.

Par Lebel N’GORAN

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :