JOURNÉE MONDIALE DE L’HÉMOPHILIE 2019 : COMME SI VOUS Y ÉTIEZ ! (4ème Partie)

0 31

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Soudain, la musique de la fanfare monte de quelques décibels. Le parrain, ou plutôt son représentant est là. On lui indique où s’asseoir à la table de séance, c’est chose faite. 09h56, le maître de cérémonie annonce un artiste qui se trouve être lui-même un hémophile. Deux jeunes femmes achèvent d’apprêter la table de séance : chevalets, mouchoirs, bouteilles d’eau minérale. L’artiste s’appelle Aka Ghislain à l’état civile. Son nom d’artiste est Wesh-Wesh. On verra bientôt ce que cela donne au micro.

10h03, le Pr. Sanogo Ibrahima vient de faire son entrée sous les ovations du public. Il exerce au CHU de Yopougon : « C’est grâce à lui que nos enfants vivent », ai-je cru entendre dire M. Kouamé Jonas en demandant encore des ovations pour le spécialiste. Le Pr. Sanogo trouve sur place le Dr. Méité, le conférencier du jour. Il est 10h10, la table de séance attend encore quatre personnes avant le début de la cérémonie. Certaines sont déjà là depuis.

JOURNÉE MONDIALE DE L’HÉMOPHILIE 2019 : COMME SI VOUS Y ÉTIEZ ! (3ème Partie)

En attendant, à 10h15, l’artiste Wesh-Wesh est sur le podium ; il tient le micro pour, dit-il, un play-back sur son nouveau single. Des soucis techniques font que c’est finalement un ac-capela soutenu par des battements de mains qui est servi. Wesh-Wesh fait dans le rap. Il quitte le podium après trois minutes de prestation ; je lui mettrais un 7/10. Le maître de cérémonie annonce l’arrivée imminente d’autres officiels, notamment celle du représentant du ministre de la santé. L’attente se prolonge. On en profite pour régler les soucis techniques. Il est 10h34, la table de séance a accueilli le Dr. Méité et M. N’dri Moise, le président de l’ONG IHMS ; on peut commencer.

DISCOURS DU PRESIDENT

Il revient donc à M. Koffi N’dri Moise d’ouvrir la série des allocutions. Voici pour vous l’intégralité du discours. À 10h44 c’est le tour du Pr. Sanogo. Rappel du chemin parcouru, encouragements aux parents d’enfants hémophiles, les actions en cours, l’accompagnement des autorités, et des raisons d’espérer. Il a fini à 10h48 et le micro échoit au représentant de M. Mesmin Comoé, PCA de la Mugefci, parrain de la cérémonie. 10h51, je vois arriver et s’installer le sans doute représentant du ministre de la santé. Celui du parrain se réjouit notamment de l’approche de l’ONG axée sur la prévention car il vaut toujours mieux prévenir que guérir. Puis, au nom de son mandataire, une enveloppe de 100.000 F CFA pour soutenir l’organisation de cette journée. Et que vive la Côte d’Ivoire débarrassée de l’hémophilie. Il a terminé à 10h54.

Le Dr. Kouamé Désiré est responsable des ONG au ministère de la santé. Il prend la parole au nom de sa structure. Pour trois minutes d’allocution faite de remerciements et d’encouragements à l’endroit des personnes engagées dans la lutte contre l’hémophilie. Puis place au conférencier ; la table de séance se vide de son monde. Il est 11h01. Deux charmantes demoiselles nous approvisionnent en eau ; il était temps.

CONFERENCE HEMOPHILIE

La prévalence de l’hémophilie en Côte d’Ivoire est supérieure à la prévalence mondiale. On distingue entre l’hémophilie A (déficit en facteur VIII de coagulation et plus fréquente) et l’hémophilie B (déficit en facteur IX de coagulation). 11h20, je vais faire un petit tour dans la cour de la cathédrale. L’ombre des arbres est d’autant plus rafraîchissante que le soleil brille de toutes ses forces. Un tas de viande sur les herbes dans un coin de la clôture attire mon attention. Voici donc la réponse à la question que je me suis posée ce matin en voyant un grand vau attaché à un arbre : « Que peut-il bien faire là de si bonne heure ? »

Le conférencier aborde aussi les questions liées aux symptômes et au traitement de la maladie. Il conclut sa présentation à 11h52 sous des applaudissements nourris. S’ensuit une séance de questions-réponses qui donne aussi lieu à des témoignages émouvants de parents et d’enfants malades. Il est presque 12h30. Un dernier tour de parole des officiels en réaction aux questions posées et aux préoccupations exprimées. Remerciements et prières, le maître de cérémonie met le point final. Pendant que les officiels se retirent, beaucoup dans la salle sont debout pour les accompagner et/ou pour se dégourdir les jambes. On annonce un cocktail debout tout en priant les personnes de rester assises. Sans doute l’effet de la fatigue. La journée mondiale de l’hémophilie 2019 aura tenu toutes ses promesses. Rendez-vous en 2020 !

Suite: JOURNÉE MONDIALE DE L’HÉMOPHILIE 2019 : COMME SI VOUS Y ÉTIEZ ! (5ème Partie et Fin)

Par DJANDUÉ Bi Drombé

Comments
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :