INTRODUCTION À UNE « LITTÉRATURE CELLULAIRE » IVOIRIENNE (8ème Partie)

0 88

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

1. DE L’ÉCRITURE SMS : PRINCIPE SOUS-JACENT ET CONSTRUCTION

1.1. Un principe de base : la transgression par la simplification

1.1.2. L’écriture sms comme simplification des formes conventionnelles

b) La gestion de la contrainte liée à l’espace

La gestion de l’espace est essentielle en « littérature cellulaire », parce que les contenus y sont de plus en plus denses. Et plus dense est le contenu d’un texto, plus il a tendance à s’étendre en longueur ; or nous sommes dans un espace électronique limité, conçu pour ne recevoir qu’une certaine quantité de caractères. Le nombre limite de caractères varie selon les types et les marques de portables, le minimum étant de 160 environ. Ces caractères comprennent aussi bien les lettres et les chiffres que les espaces, les apostrophes et les signes de ponctuation. Un compteur intégré au SMS rappelle constamment à l’utilisateur, grâce à un compte-à-rebours automatique, le nombre de caractères auquel il a encore droit.

INTRODUCTION À UNE « LITTÉRATURE CELLULAIRE » IVOIRIENNE (7ème Partie)

Le défi dans cet espace électronique millimétré consiste donc à utiliser le moins de caractères possibles pour dire beaucoup. L’écriture sms en devient à certain moment une écriture elliptique. L’ellipse est, en effet, « l’omission d’un ou de plusieurs éléments dans une phrase ». En narratologie, elle désigne le procédé consistant à omettre certains éléments logiquement nécessaires à l’intelligence du texte ou à passer sous silence certains événements afin d’accélérer la narration.

Observons les textos suivants :

27/04/2013 22:54 : Oral d’anglais au lycée de Guiberoua.Le prof interroge 2 élèves qui sont: Doyou et Zahui. Un dialogue s’engage entre eux.Zahui pose la question le 1er: « Doyou, what do you do? » Doyou pense que Zahui joue avec son nom et lui dit: « Zahui il faut arreter ca, le prof est là. Zahui repose la question: « I say what do you do? Alors Doyou en colère replique:  » Toi meme Zahui, what za hui za?.  Juste t arracher un sourire et te souhaiter 1 très bonne nuit

18/05/2013 20:03 : Lors d’1e discussion entre les 2 derniers d’1e classe, l’un dit qu’il est + inteligent que son exéco, l’exéco dit le contraire. Le 1er dit on fait un exercice : 6+6 = combien ? L’exéco repond 66. Le 1er dit je croyais que tu n’allais pas trouver…, ils sont vrèmt exéco !! BNE weed ken

Le premier texto s’ouvre avec une ellipse qui plante le décor dès les premiers mots. Il y a dans la formule lapidaire « Oral d’anglais au lycée de Guiberoua », omission volontaire de l’adverbe de temps « pendant » ou « lors de ». En revanche, l’auteur du second texto n’a pas recours à ce type de raccourci, sans doute parce que son sms est moins long. Une forme elliptique de la première phrase de ce second texto aurait pu être, par exemple, « Discussion entre les 2 derniers d’1e classe ». Ce type de construction elliptique est fréquent dans notre recueil de sms.

08/06/2013 09:27 : « Devoir de 4è:… »

22/06/2013 21:09 : « conversation entre papou et son père… »

25/05/2013 11:00 : « Bavure entre FRCI:… »

21/06/2013 06:35 : « Réunion avant mariage:… »

10/06/2013 10:19 :« Un ACCIDENT DE VOITURE,… »

23/07/2013 06:59 : « EHé baoulé dèh! 1987,EPP NOFFOU 1,Dimbokro, CM2… »

25/07/2013 16:09 : « Affaire 2 drag sur Facebook… »

L’ellipse apparaît ainsi comme une forme d’abréviation, mais l’abréviation élevée à un stade supérieur. Nous ne sommes plus au niveau du mot (lexique), nous sommes au niveau de la phrase ou du texte (syntaxe). De cette façon, la gestion de l’espace est toujours aussi en même temps celle du temps. La gestion de la contrainte liée à l’espace est donc forcément une gestion spatio-temporelle : en cherchant à gagner de l’espace on gagne aussi, concomitamment, du temps et vice-versa.

Suite: INTRODUCTION À UNE « LITTÉRATURE CELLULAIRE » IVOIRIENNE (9ème Partie)

Par Dr DJANDUÉ Bi Drombé, Version originale achevée en septembre 2013

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :