INTRODUCTION À UNE « LITTÉRATURE CELLULAIRE » IVOIRIENNE (29ème Partie)

0 100

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

3. DU STYLE, DE LA FORME, DES GENRES ET DE LA THÉMATIQUE EN « LITTÉRATURE CELLULAIRE » IVOIRIENNE

3.3. Des genres littéraires

En entendant par « genre », une « catégorie d’œuvres littéraires ou artistiques définie par un ensemble de règles et de caractères communs », les œuvres de la « littérature cellulaire » ivoirienne s’inscrivent dans les trois catégories majeures consacrées par la tradition littéraire universelle, à savoir, le genre narratif, le genre poétique et le genre dramatique. D’après Romain Gaudreault (2008, p.59), les genres littéraires sont caractérisables selon trois aspects : le support (verbal/non verbal), la fonction (informer/autre) et le contenu (le sens), aspects auxquels il faut sans doute ajouter la forme pour être complet, c’est-à-dire, la disposition du texte.

INTRODUCTION À UNE « LITTÉRATURE CELLULAIRE » IVOIRIENNE (28ème Partie)

– Le genre narratif, caractérisé par une narration fictive plus ou moins longue, expose une suite d’événements sous une forme littéraire.

– Le genre poétique, donnant une importance à la musicalité des mots, à leur rythme, est l’« art d’évoquer et de suggérer les sensations, les impressions, les émotions les plus vives par l’union intense des sons, des rythmes, des harmonies, en particulier par les vers ».

– Le genre dramatique, destiné à être joué, est constitué surtout de dialogue.

La brièveté des écrits en « littérature cellulaire » impose de ramener ces concepts à des proportions bien modestes, pour ne considérer comme relevant :

– du genre narratif que ces petits récits comiques regroupés pour la plupart dans la catégorie BLAGUES du recueil de textos ;

22/06/2013 06:11 : Un prisonnié évadé, entre dans une maison et trouve un couple, il attache l,homme a la table et la femme au lit. Monte sur le lit, l,embrasse dans le cou et vas dans la douche. Le mari dit a sa femme: chérie on dirait que ca fait longtemp il n,a pas vu femme.s,il veut, fait lui plaisir car s,il se fache il va nous tuer sois forte je t,aime. Sa femme dit: il m,a dit a l,oreille qu,il est pédé et il veut du beurre de karité. Je lui ai dis de regarder dans la douche. Moi  aussi je t,aime sois fort. Imagine la suite!!! Rie doucement

– du genre dramatique des textos également classés dans cette catégorie mais privilégiant davantage le style dialogué pour exposer les faits en rapportant directement les propos des personnages ;

27/04/2013 17:52 : Dans 1 village dida, 1e femme se lave ds le noir derrière sa maison.1 jeune ki l’a vu abaissé profite 2 sa position pr la prendre par derrière. Voici leur dialogue:

-Hé! Cè ki Ça? Tu es fou ou quoi?

-Tantie cè stephane, d’enlever?

-Je nè pa di ca. mè ki t’a di 2 mettre dedans?

-Personne!Tantie, dc d’enlever?

-Non, dis-moi, tes parents savent ke tu fè Ça?

-Non! Tantie dc tu veux ke j’enlève?

-Ne t’arrete surtout pas,vas-y +vite. Vs les jeunes 2 maitenant, vs etes trop efficaces… juste pr rire un peu.

– et du genre poétique des textos dont les auteurs semblent autant intéressés par le message que par la façon de le transmettre, et donc en recherchant, à travers différentes figures de style (métaphore, anaphore, personnification, comparaison, etc.), à créer de fortes impressions chez le lecteur.

30/05/2013 07:41 : Regarde comme le jr est magnifik et formidable , meme les oiso te souhaite un bon reveil , le soleil est pressé de kiter son lit pour te saluer , la nature te sourit par son air si frais, tes amis sont pressés de te rencontrer , la terre se presse d’entendre tes pa, mw à mon tour,je me presse pr te dir bjr! Dieu veille sur tw et comble ta jrnée de graces

Toutefois, le caractère populaire et parfois utilitaire de la « littérature cellulaire » ivoirienne, tout comme sa forte teneur religieuse, autorise à prendre en compte l’existence d’un quatrième genre, le genre dit argumentatif dans son intention d’informer autant que de convaincre, mais surtout dans son orientation didactique : « les œuvres qui entrent dans le genre didactique ne se caractérisent pas toujours par une simple fonction référentielle ou informative, et c’est à ce titre qu’elles font partie de la littérature. »

15/06/2013 14:17 : Si la souffrance est un conseil, savoir s’en servir est une lecon à apprendre. Quand l’avancée devient dure, seuls les durs avancent. Quand le temps de l’attente devient long, seuls les courageux patientent et quand le chemin est parsemé de difficultés, seuls les audacieux et les ambitieux gagnent la bataille. Ayons la foi, le courage et soyons persuadés que nous gagnerons la bataille contre la vie. Que Dieu nous aide dans nos efforts. Bonne journée.

La volonté d’inciter le lecteur à prendre son destin en main en affrontant sans complexe les adversités, se traduit ici à travers une écriture par jets, une succession de formules basées sur des associations d’images fortes et de sons qui reviennent comme pour rythmer une marche difficile mais résolue. Que ce texto se termine par une prière est caractéristique des écrits de ce genre dans la « littérature cellulaire » ivoirienne.

Suite: INTRODUCTION À UNE « LITTÉRATURE CELLULAIRE » IVOIRIENNE (30ème Partie)

Par Dr DJANDUÉ Bi Drombé, Version originale achevée en septembre 2013

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :