INTRODUCTION À UNE « LITTÉRATURE CELLULAIRE » IVOIRIENNE (25ème Partie)

0 112

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

2. DE LA « LITTÉRATURE CELLULAIRE » : CONCEPT ET UTILITÉ SOCIALE

2.2. De l’utilité sociale de la « littérature cellulaire » en Côte d’Ivoire

2.2.3. Écrire comme on vit  (2/2)

Ces données sociologiques ont un si fort écho dans la « littérature cellulaire » ivoirienne qu’elles ont inspiré plus d’un récit humoristique dans notre recueil de textos :

18/05/2013 07:26 : Sery est en visite en Israèl. Il veut faire un tour en bateau. Le responsable lui dit que le prix est 2.000 piastre environ 1 million de fcfa. Sery étonné dit « han! 1 million pour monter dans bateau? je comprends pourquoi Jésus a marché sur l’eau !!! c’est pas miracle, c’est colère.

06/07/2013 23:01 : Depuis longtemps,une femme gouro n’a pas de rapports avec son mari.Une nuit en voulant sauter son mari pr aller o toillette, cel8-ci cria:ma pine! ma pine! tu a marché su ma pine! Ell replika osito: ya pine dans cette maison et p8 je soufre come ca ? tchrrrrrrrrr!!! Si setai tw kel serai ta reaction.

14/07/2013 07:37 : Une fille baoulé fait un enfant avec un CHINOIS et l’enfant décède après 13 jours. La jeune fille pleure toutes les larmes de son corps. Sa camarade qui est venue la consolée lui dit. Tais-toi, toi-même tu sais que CHINE-TOC ne dure pas oh. Bonne journée

INTRODUCTION À UNE « LITTÉRATURE CELLULAIRE » IVOIRIENNE (24ème Partie)

En plus d’orienter les auteurs dans le choix de leurs personnages, elles expliquent aussi le fait qu’il existe dans la « littérature cellulaire » ivoirienne différentes versions des mêmes histoires avec et sans personnages ou avec des personnages différents dans les mêmes rôles. En réalité, l’activité interactive du lecteur peut parfois cacher la réponse d’un allié à un autre.

Cela dit, la « littérature cellulaire » ivoirienne reflète la société ivoirienne bien au-delà des alliances à plaisanterie et des stéréotypes. Plus sérieusement, que « Aya » ou « Ahou » incarne le personnage de la domestique dans une narration ou que « Ali » soit placé dans une école coranique, n’est pas le fruit du hasard.

08/07/2013 23:33 : Aya ki ta enceinté? Tantie pardon, jè peur. Dacor mè di moi ki cè. Tantie cè mon mari de n8. Aaaya! Il è cmt?Tantie il è com tonton mè lui kan il vien il rampe et pui il di kil sapel CHAT NOIR.Just pour rire. Bne nuit. Ke Dieu te garde .

21/05/2013 18:43 : Ali étè très nul: Ecol coranic=0/20 Ecol laic=0/20. Sè paran décide dc de l’inscrir ds 1 écol catholic. Aussito,Ali dev1 trè for et 1er de sa classe. Etoné,sè paran lui demande le secret de sa performance.Il répond: »Qd jè vu 1 jeune homme cloué sur la CROIX,jè compris ke là-bas lè maitre ne jouè pas.

Pendant longtemps, dans de nombreux foyers ivoiriens, les servantes ont été et sont encore des jeunes filles baoulé, ce qui fait que dans l’opinion, cette activité est associée au groupe ethnique baoulé. « Aya » et « Ahou » sont des prénoms féminins baoulé. Par ailleurs, l’école coranique est affaire de musulmans ; « Ali » est un prénom musulman.

– L’actualité sociopolitique

Si l’actualité sociopolitique est l’une des principales sources d’inspiration des auteurs, c’est parce que la « littérature cellulaire » ivoirienne est la littérature du peuple par le peuple et pour le peuple. Écrire comme on vit devient alors facilement écrire ce qu’on vit. Tant et si bien qu’il est impossible de percevoir la profondeur critique de certains récits pour qui n’est pas imprégné, jusqu’à un certain niveau, de l’actualité sociopolitique ivoirienne.

16/06/2013 22:29 : Pardon! Prends ce poulet pr la fète des Pères comm les temps sont durs et ke l’argent travaill, c’est pti mais débrouill-tw avec, qd le pays sera émergent en 2020, tu auras mieux.

Ce texto, par exemple, fait allusion au propos du chef de l’État ivoirien lors de ses vœux à la Nation à l’aube de l’année 2013, à savoir que si les populations ne voyaient pas encore s’améliorer leur situation économique, c’est parce que l’argent travaillait et qu’il circulerait le moment venu. Le projet de l’actuel chef de l’État de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020 trouve également son compte dans ce texto.

Cet ancrage de la « littérature cellulaire » dans l’actualité politique nationale prend aussi en compte les marques du jeu politique sur la société ivoirienne en termes de rivalités intercommunautaires et d’alliances interethniques d’un nouveau genre, les plus en vue étant de loin la rivalité Bété/Baoulé depuis la farouche opposition de Laurent Gbagbo (Bété) à Félix Houphouët Boigny (Baoulé), le père de la Nation ; et l’alliance Baoulé/Dioula à la faveur des dernières élections présidentielles qui ont vu, lors du second tour, le tandem RDR/PDCI-RDA au sein du RHDP venir à bout du FPI, parti de Laurent Gbagbo alors au pouvoir.

Il existe donc aussi à la faveur de ces mêmes élections une rivalité Bété/Dioula qu’une Flag met à nue dans cet texto déjà plusieurs fois cité,

06/06/2013 09:58 : Deux amis discutent autour d’une biere, la FLAG. Un bété et un dioula. Le dioula dit au bété, meme la biere meme nous suporte. FLAG signifie: Faut Laisser Alassane Gouverner. Le bété replique en disant: Faut Liberer Aussi Gbagbo. Qui des deux a raison? bne journee.

dans lequel une rencontre conviviale autour d’une bière vire à une réflexion sur la signification du nom de cette bière, le sigle FLAG.

30/05/2013 09:43 : 1 vieu bété en ballade pass devan 1e sall de class; le maitr dmand à 1 élève combien fon 1+1, l’élèv répon 4; le vieu bété sécou la tète et di : vraimen, temps d’Alassane-là, tou a augmenté koi !!! 1+1 ki fezè 2 avan-là, cè devenu 4 mintnan vraiment!! Bne journé

Cet autre écrit place le Bété dans un rôle d’opposant au pouvoir actuel sous le couvert de l’humour. C’eut été un personnage appartenant à un autre groupe ethnique que cette histoire n’aurait pas le même retentissement au regard de la vie politique en Côte d’Ivoire.

18/07/2013 19:54 : Un vieux Gouro passe devant une salle de classe dans sa promenade. Le maitre demande à Tra Bi: 1+1, il repond 4. Le vieux secoue la tète et dit: vraiment temps d’ADO, tout a augmenté quoi!!! 1+1 qui était 2 au temps de Gbagbo là, c’est devenu 4 maintenan!!! Papapapapa!!! Vraiment! Solution dèh! Bne soiré.

Et pour cause, par rapport à ce cas précis, les Gouro, contrairement au Bété, n’ont jamais joué un rôle politique de premier plan en Côte d’Ivoire, même s’ils forment avec eux les grands peuples du centre-ouest ivoirien, partagent des traits culturels et ont des affinités politiques.

Mais dans l’exploitation littéraire de ces réalités sociopolitiques, la « littérature cellulaire » ivoirienne, dans cette fonction cathartique qui en fait un soutien au processus de réconciliation amorcé depuis la fin de la crise post-électorale, se veut par ailleurs le lieu où s’exprime et se manifeste un nouveau type d’alliance interethnique entre le Bété, le Dioula et le Baoulé.

17/06/2013 20:05 : Digbeu et Siaka vont poursuivre leurs études en France. A la 1ère interro, ils obtiennent respectivement 18,80 et 19,50. Ils se mettent à danser en chantant: »on va vs dja ici! Vs allez prendr drap! Dagnrin là! » Le prof pours8:  » Jean du Lac 75;Eric le Coq 88; Gerard la Tortue 94″. Etonnés,Digbeu et Siaka demandent à leur voisin: « mais ici là c’est comment? » Le petit blanc dit: « ici les interro st notées sur 100 et ce sont les derniers qu’on appelle en 1er ». Bienvenu à PARIS et bne nuit!

15/06/2013 19:47 : Seri, Ali et Yao sont capturés par des cannibales. Leur chef di: si la longueur totale de vos sexes atteint 50cm vous etes libr. On mesure leur sexe. Seri: 25cm, Ali: 22cm et Yao: 3cm. Ca fai exactmt 50cm! Ils sont dc libr! En chemin, Yao di o 2 otre: les gars on a eu cho hein!Heureusemt ke jai bandé. A+

Dans le premier texto, c’est un Bété (Digbeu) et un Dioula (Siaka) qui vont poursuivre leurs études à Paris. Dans le second, l’aventure rocambolesque décrite par l’auteur unit trois personnages dont un Bété (Seri), un Dioula (Ali) et un Baoulé (Yao). Dans l’un et l’autre texto, les personnages sont embarqués dans une même aventure et les histoires racontées ne laissent apparaître le moindre signe de discorde. La Côte d’Ivoire est présentée sous son meilleur jour par rapport à l’unité de ses fils et de ses filles.

Pour finir, une histoire aussi politiquement neutre que celle racontée dans ce récit,

07/07/2013 18:25 : Ds une discotheque, un vieux baoulé appelle le barman et lui dit: la fille en rouge là-bas, apportez lui un whisky de ma part. Le barman va la servir et revient dire au Mr qu’elle est lesbienne. Alors le vieux baoulé se lève, va vers la fille avec son plus beau sourire ravageur et lui demande: vous venez de quelle ville de la lesbie? (baoule dèh!).

peut révéler la rivalité Bété/Baoulé lorsque le personnage, Baoulé dans une première version, devient Bété dans une autre,

11/07/2013 18:59 : Dans 1 bar, 1 vieux bété appelle le gérant et lui dit: la fille en rouge làbas là, apporté lui 1wisky de ma part. Le barman va la servir et revient dire o vieux kel est Lesbienne! Alor le vieux se lève, va vers la fille avk son + bo sourir ravageur et lui dmande: MLLE excusez moi! Svp vous venez de kel ville de la LESBIE? Huumm Bété dèeeh !

comme la réponse d’un « allié » à un autre grâce à la propriété interactive de l’œuvre en littérature numérique.

Suite: INTRODUCTION À UNE « LITTÉRATURE CELLULAIRE » IVOIRIENNE (26ème Partie)

Par Dr DJANDUÉ Bi Drombé, Version originale achevée en septembre 2013

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :