INSTANT HUMOUR: MAUDITES BÉNÉDICTIONS

0 30

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

À peine marié, dans la chambre nuptiale, Kader reçoit un coup de fil de Rokia son ex. Il refuse de décrocher. Astou son épouse, couchée près de lui, lui demande: «C’est qui, qui appelle?»

KADER: C’est l’imam Kassim.

ASTOU: Mais il faut décrocher? Peut-être qu’il veut nous bénir avant qu’on s’endorme. Ou bien, donne-moi le téléphone je vais lui parler. C’est une personne très sympa.

Kader décroche donc. Il reconnaît la voix de Rokia son ex.

ROKIA: Maudit-là! Bus de la Sotra n’a qu’à marcher sur toi

KADER: amiiiiiiiiiiiine!!!!!

ROKIA: Toi tu es un bâtard, un salaud!

KADER: Aminaaaa!!!!

ROKIA: Malgré tout ce que j’ai fait pour toi, tu me laisses pour épouser une autre? Tu es vraiment un ingrat, tu es le diable en personne.

KADER: Amine, Amine ya rabih

ROKIA: Tant que j’aurai mal, ta sorcière de femme n’enfantera jamais. Je maudis ton couple. Je maudis tes descendants. Sorcier, Satan!!!!!

KADER: Aaaaminannnnn (il met la main sur le front).

Astou son épouse lui dit: « Faut saluer l’imam de ma part oh. Dis-lui que ses bénédictions sont pour nous deux et nos familles respectives. Je reçois ses prières avec une immense joie.

ROKIA: Dis à ta pimbêche de femme de fermer sa sale gueule là sinon je viendrai vous trouver là-bas pour faire un scandale. Tchrrrrrrr… De tous les hommes que j’ai connus, tu es le plus lâche. Tu es un salaud de la pire espèce. Walay tu ne t’en sortiras pas aussi facilement. Je vais te montrer qui je suis dans Babi ici. Je vais te pourrir la vie. Babièèè, chiiiiiiien, kafriiiiiiiii…. Que Dieu te tue, que tu ailles pourrir en enfer.

KADER: Aminaaaa, Allah ka douawou minai. Allah ka an to gnongo yé…

Et il raccroche tranquillement, en disant à voix basse et tremblotante: «Que Allah facilite!».

Astou répond: Amine. Bonne nuit chéri.

Discrètement, Il a enlevé sa puce du téléphone.

Auteur inconnu

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :