«GROS CŒUR MANGE PAS DU RIZ CHAUD»: À QUELLE TEMPÉRATURE AU JUSTE?

0 55

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

En français populaire ivoirien, «avoir gros cœur» peut signifier, selon le contexte d’utilisation, «être courageux», «être gourmand», «être téméraire», «être nerveux», «être impulsif», «être intolérant», etc. On le dit donc d’une personne qui ne se laisse pas facilement faire, qui ne lâche pas l’affaire.

Dans le proverbe «gros cœur mange pas du riz chaud», il y a, littéralement, l’idée que même en étant tout ce qui précède, on ne peut pas manger du riz chaud. En profondeur, cela veut dire qu’il y a une limite à toute chose, qu’on ne peut jamais tout malgré sa puissance, sa force, ses pouvoirs.

On a beau être courageux ou téméraire, on est obligé d’attendre que le riz refroidisse un peu avant de le manger sereinement, sans se griller les papilles gustatives. En ce sens, ce proverbe m’a toujours fait penser à un autre que voici: «La vengeance est un plat qui se mange froid».

Ainsi, du riz qu’on ne peut manger chaud au plat qu’il faut manger froid, c’est autour d’un repas que ces deux proverbes se rencontrent pour s’éclairer mutuellement. Alors si vous êtes de passage ici, sachez que la table est ouverte. Bon appétit à toutes et à tous!

Par Dr. Paul-Bathesty DROMBÉ

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :