DU «GLÔVA» GOURO AU «GLÔGLÔ» NOUCHI

0 30

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

En nouchi, le mot glôglô renvoie à ghetto. Un endroit caché quelque part, assez difficile à situer, et où il se passe des choses pas toujours bonnes à raconter. C’est aussi à l’origine, et un peu encore de nos jours, l’antre des créateurs de l’argot ivoirien, un repaire sans repère, le berceau dans lequel les premiers mots nouchi ont vu le jour. La variante lexicale sôklôtô renvoie à la même réalité, à la seule différence que le sôklôtô est encore plus réduit et plus caché que le glôglô.

Alors pour un peu plus de sécurité, restons dans le glôglô. Et qu’est-ce que je viens chercher au juste dans ce glôglô? Ah oui, je vois. En fait, il y a deux jours de cela, j’ai remarqué que ce mot nouchi a son équivalent lexico-sémantique dans la langue gouro. C’est assez rare pour ne pas en parler puisque, comme nous le savons tous, le dioula et le baoulé sont les langues locales les plus pourvoyeuses de mots au nouchi.

En gouro, «glôva» ou «glôta» désigne un endroit indéterminé, c’est-à-dire «partout». Il y avait dans le temps un groupe ivoirien de jazz appelé Awana. Le morceau qui les rendit célèbre avait pour titre «Minawezan», ce qui signifie en gouro «cocufieur», celui qui cherche les femmes des gens. La toute première phrase de la chanson dit ceci: «An bhoui é mi nan wè té a wo glôta». On peut la traduire par: «Mon frère cherche les femmes des gens un peu partout».

Mais «glô» tout court renvoie d’abord à un espace clôturé à l’aide de feuilles de palmiers, comme ce que les jeunes construisent souvent dans les villages pendant les vacances pour s’amuser un peu la nuit, à l’abri des regards. D’où «glô di», «dans, à l’intérieur de cet espace fermé».  

On est donc peut-être parti du «glô» (glôva, glôta, glô di) gouro pour aboutir au «glôglô» nouchi. Si ce n’est pas le cas, on peut bien établir une relation à posteriori entre les deux adverbes de lieu; c’est ce que j’ai essayé de faire. Celui qui est dans un glôglô est aussi d’une certaine façon dans un glô, là-bas quelque part à glôta, à glôva.   

Par Paul-Bathesty DROMBÉ

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :