DIEU DANS LA COSMOGONIE AKAN

0 28

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

Ici, il ne sera pas question de faire une étude exhaustive de la conception de Dieu dans toutes les langues Akan. Nous n’avons pas cette capacité, encore moins la prétention. Nous nous limiterons aux locuteurs des langues twi, baoulé, agni, n’zima et de quelques autres langues akan.

Dans ces langues, Dieu se dit GNANMIAN (agni), GNANMIEN (baoulé), GNAMLIN (n’zima) ou GNANMIN (twi). Remarquez que le nom de Dieu commence partout par le préfixe «GNAN». «GNAN» traduit l’idée d’avoir, de détenteur. Quant à la deuxième partie du nom, «MIN», «MAN», «MIEN», «MLIN», elle signifie «LE SOUFFLE». Le nom de Dieu signifie alors LE DÉTENTEUR DU SOUFFLE.

L’Ébrié appelle Dieu GNANKAN. Le «KAN» signifie «PARLE» ou encore «LA PAROLE». Dieu est donc aussi LE DÉTENTEUR DE LA PAROLE. Les Éhotilé le nomment ÉTCHIRA qui signifie «CELUI QUI DONNE LA BÉNÉDICTION». Les Avikam disent ÉFOSOU, c’est-à-dire «L’ÊTRE DES HAUTEURS».

Chez les locuteurs du twi (bron, ashanti, fanti, akuapem, akyem, etc.), Dieu se dit aussi  GNANKOUNPON. «GNAN» veut dire DÉTENTEUR, «KOUN» UNIQUE et «POUN» GRAND. Cela donne «L’UNIQUE GRAND DÉTENTEUR».

Ce qui me surprend le plus, c’est qu’un autre nom de Dieu est ÔDOUMANKANMAN en agni; les N’zima disent ÊDÈKANMAN; chez les Attié c’est «ÔDOMINGAN»; les Baoulé disent aussi ANANGANMAN. Figurez-vous que la traduction littérale de ces mots donne «ON NE DIT PAS TON NOM». Cela ne vous rappelle rien?

Les Abouré appellent Dieu BÉDIGNAMIEN. «BÉDI» signifie «LE LION», donc la traduction donne «DIEU-LION». Les N’zima l’appellent aussi ALOUAMOLIÈ. Cela signifie littéralement «LE CRÉATEUR DE QUELQUE CHOSE».

L’un des noms de Dieu en baoulé c’est ALOULOUA, qui signifie littéralement «LE NOIR QUI S’ÉTEND». Ce nom de Dieu m’a fait penser à l’énergie noire dont les scientifiques disent qu’elle permettrait l’extension de l’univers. Pas vous? Les Baoulé, pour designer Dieu, disent également ASSASIGNAMIEN. En twi «ASSASSI» signifie «LA TERRE». ASSASSIGNAMIEN veut alors dire «DIEU DE LA TERRE».

Chez les N’zima, le garçon qui naît le samedi s’appelle KWAMIN. Et curieusement, ils appellent DIEU aussi GNAMLINKWAMIN qui signifie «DIEU DU SAMEDI». Cela m’a fait penser au sabbat chez les Hébreux.

Après tout cela, je vous invite à répondre aux questions suivantes :

– Peut-on dire que tous nos ancêtres Akan n’avaient pas la conception d’un Dieu Créateur Auteur du Ciel et de la Terre?

– Peut-on dire que nos ancêtres étaient tous polythéistes?

– Peut-on raisonnablement soutenir que le judaïsme et le christianisme n’avaient aucun lien avec nos cosmogonies africaines?

– Peut-on raisonnablement soutenir que le chrétien africain est aliéné?

Par Nanan Angama Achmy

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :