«DÉTRUAND»: ANALYSE MORPHO-SÉMANTIQUE D’UN MÉNÉKRISME

0 39

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

Le Vieux Ménékré est désormais une figure bien connue en Côte d’Ivoire, entre autres choses pour les mots et les phrases déroutants laissés à la postérité. Parmi les perles linguistiques qu’on lui doit, et qu’on peut commencer à appeler ménékrismes, il y a le vocable détruand. En voici le contexte d’utilisation: «John Jay, c’est un détruand. Il m’en produit sans suce mais pourquoi…»

Le néologisme a apparemment été adopté même par les plus hautes autorités ivoiriennes, puisque je l’ai découvert dans des propos attribués à M. Affi N’guessan, président du FPI: «Il faut libérer les prisonniers et faire rentrer tous ceux qui sont en exil. […]. Je leur garantis que si nous sortons de prison, nous n’allons pas les pourchasser, on ne va pas les attacher, nous n’allons tuer personne, parce que nous ne sommes pas des tueurs, nous ne sommes pas des  « détruands ».»

LA « NUISTILITÉ »: LUMIÈRE SUR UN CONCEPT OBSCUR

On sait qu’après avoir été révélé au public ivoirien par l’animateur John Jay, celui-ci a été accusé par le Vieux «de ne lui avoir rien donné» comme argent. Pour cette raison, le Vieux Ménékré qualifia l’animateur de détruand. On connaissait jusque-là le mot «truand» qui signifie, selon le dictionnaire, «bandit, malfaiteur». Faut-il penser que dans la tête du Vieux, le détruand se situe à un niveau supérieur sur l’échelle du banditisme?

Quoiqu’il en soit, ce ménékrisme semble combiner les mots «destructeur» et «truand», ce qui explique la similitude phonologique avec «détruisant». À moins d’y voir plutôt une anagramme ou le verlan du verbe «truander» (voler, escroquer). Dans un cas comme dans l’autre, le détruand a quelque chose que le truand n’a pas et qui le place un cran au-dessus de celui-ci, c’est un truand destructeur, un malfaiteur en action et toujours dans l’action.

Par Dr. Paul-Bathesty DROMBÉ

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :