DE L’ORIGINE DU MOT « YAKO »

0 36

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

Le mot « yako » tire son origine de l’expression bron, agni et baoulé « ya kôh » : ya ou yaya signifie « douleur », et kôh signifie « va », première personne de l’impératif qui sert à donner un ordre. Les deux mots mis ensemble donnent l’expression « ya kôh » ou « yako » qui veut dire : « douleur va-t’en ! ». Ainsi, « yako » est une expression de compassion exprimant le souhait de celui qui le prononce de voir la douleur de celui à qui elle s’adresse s’en aller.

« YAKO »: UN MOT UNIQUE À SÉMANTIQUE PLURIELLE

Yako est donc utilisé pour compatir à la douleur d’une personne endeuillée, attristée, déçue, frustrée, blessée, ou une personne à qui on a causé du tort. Quand le Yako est sincère, il apaise, réconforte, bref, il fait du bien au cœur blessé, attristé. Cependant, lorsque le Yako est hypocrite, moqueur, il achève la victime au lieu de lui fait du bien.

Aujourd’hui, le mot Yako est nationalisé, il s’est imposé aux autres ethnies de la Côte-d’Ivoire et est utilisé au-delà de nos frontières dans un pays comme le Burkina Faso. Yako ne signifie pas pardon en baoulé. C’est plutôt Yatchi qui signifie pardon.

Par Jean Martial de KOFFI

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :