CÔTE D’IVOIRE: SANCTION SUPRÊME

0 164

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

Les gens ont l’habitude de dire ceci : « si tu ne fais pas la politique, la politique te fera. » Je n’en disconviens pas. On peut passer par la politique pour apporter son grain de sel au développement de sa région, de son pays. Mais la politique n’est pas la seule voie pour le développement d’une localité, car le développement est un élément parmi d’autres qui participent du développement global et harmonieux d’une nation. Ce n’est pas la politique qui a créé la grande muraille de Chine. Ce n’est pas la politique qui a développé Yacolidabouo.

Nous avons besoin de personnes disposées à apporter quelque chose à l’humanité. Un malhonnête ne transformera jamais un pays ou une région en paradis s’il devient un homme politique.

Certains éléments sont incontournables dans le développement : la culture, la volonté, la disposition du cœur et de l’esprit, etc. Un exemple palpable se trouve du côté de Yacolidabouo, chez Zadi Kessy. Un autre exemple se trouve à Djékanou, chez Abdoulaye Diallo. Tous deux ont su imposer une vision, difficilement au départ certes, mais le résultat est là. Ayant senti le besoin de leur communauté, et le nécessaire sacrifice à faire pour un futur qui promet, ils ont su développer un esprit d’entrepreneuriat qui a permis le développement de leurs localités respectives.

DIALLO

Ils sont donc à féliciter et leur modèle mérite d’être célébré et enseigné. Beaucoup d’Ivoiriens pensent à tort que seule la politique est une voie de réussite sociale. Avec une conscience obstruée par les ambitions personnelles, notre pays a franchi les limites de la bêtise humaine, des détournements massifs, des faux contrats, de l’appropriation des biens publics au profit de certaines familles, certains clans. Depuis la mort du Père Fondateur, le résultat est là, pathétique, ridicule et risible.

Nous avons besoin de personnes hautement orientées vers l’amour du prochain, de leur patrie si nous devons redresser la barre du développement, et surtout du vivre ensemble dans un environnement qui puisse profiter à tous.

cC3B4te-divoire

Le développement n’est pas un jeu de ping-pong où n’importe quel individu vient occuper un poste de responsabilité. Nous avons besoin de personnes engagées pour la cause de la communauté, qui refusent qu’on emprisonne leur esprit, et qui s’engagent à travailler de façon honnête.

Plus proches de la population, elles devront se donner pour mission le changement de mentalité pour construire une nation prospère. Heureux ceux qui auront compris la vision ; malheureux tous ceux qui pensent que la politique est la meilleure voie d’ascension sociale, car la sanction suprême les attend, et ils subiront le courroux des personnes qu’ils auront volées avec toutes leurs stratégies, leur duplicité et leur finesse. La Côte d’Ivoire des sanctions est en passe de devenir une réalité. Il suffit de lire les signes des temps.

Par Dr YAPI Michel

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :