CARNET DE VOYAGE 49 : UNE MATINÉE DANS LE LÉPIN (2ème Partie)

0 27

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Retour à l’hôpital des Sœurs à 06h53. Il fait bien jour et on voit plus clair. Le Centre d’Éducation Sanitaire des Sœurs Dorothée d’Alépé (CESDA) est logé dans deux bâtiments qui se font face au quartier Commerce : l’Unité 1 (CESDA I) et l’Unité 2 (CESDA II). C’est le petit Madi qui habite apparemment non loin qui m’a donné le nom du quartier. Il me fait aussi connaître les noms d’autres quartiers d’Alépé : Résidentiel, Boribana, Chiaka Berthé (Auberge), Villa.

07h57 ; 08h n’est plus très loin. Attendre assis n’étant pas mon fort, l’envie me prend d’aller faire un tour. Je marche jusqu’au Centre de Jeunes Filles. Juste devant cet établissement, une rue descend et remonte, caractéristique du relief bossu d’Alépé. Quelque part à ma droite, l’Institut Scolaire Akou du Groupe Saphir semble hors service depuis belle lurette, à l’allure fanée des bâtiments plongés dans une grisaille démoralisante. Heureusement qu’un homme me donne un chaleureux « Bonjour missié ! » en passant. Visiblement un paysan, avec ses pantalons marron aux bas fourrés dans ses bottes vertes.

CARNET DE VOYAGE 49 : UNE MATINÉE DANS LE LÉPIN (1ère Partie)

ME16

Un minaret vert blanc signale une mosquée en R+1 dans ce quartier qui n’entend plus les chants des tisserins qui ont élu domicile dans un acacia aux feuillages remplis de nids et désormais aussi bruyants que les maquis de Yopougon. J’entends aussi parler l’Attié ou Akyé, la chose la plus naturelle au monde puisque nous sommes ici en pays akyé, précisément chez les Akyé lépin.

Un coup d’œil rapide sur le site de l’UVICOCI (Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire) permet de situer Alépé sur la carte avec suffisamment de précisions pour ne pas s’y perdre : Sud-Est de la Côte d’Ivoire, 45 km d’Abidjan, limité par  les villages de Yakassé-Comoé et M’Bohin au Nord, Andou-M’Batto au Sud, la Sous-préfecture de Bongo à l’Est et les villages de Grand-Alépé et Memni à l’Ouest.

LEPIN

Selon le même site, d’origine akan, les Akyé lépin, ou « Han lé pin » qui veut dire littéralement en langue locale « Nous ne sommes ni une dette, ni un fardeau », sont issus de la grande famille akyé émigrée en terre ivoirienne, en provenance du Ghana, autour du 18e siècle, sous la poussée de multiples facteurs. Suivant le cours du fleuve Comoé, les Akyé lépin se lancent à la quête de terres paisibles sous la conduite de leur chef Alé. Sitôt parvenus en pays M’batto, ils sont confrontés à la résistance farouche des autochtones gwa. Pourchassés et dispersés, les Lépin se rassemblent de nouveau à Bémidji, lieu de ralliement, à l’appel du chef Abro Adjé. De là, ils fondent plus tard Memni, Grand-Alépé et Montézo. Aussi, de Memni sera créé plus tard Nianda et de Grand-Alépé sera créé Petit-Alépé, peu avant l’arrivée des colons français.

Voici la Direction régionale de la Mé du Ministère des sports et des loisirs, dans un décor en conflit ouvert avec le loisir. À motos ou à pieds, hommes et femmes s’activent en direction des champs, encore visiblement l’activité principale des populations de la localité. Le Collège Moderne la Terre Promise d’Alépé laisse difficilement croire en ses promesses. Peut-être l’effet conjugué des vacances et des pluies. Ma petite marche me fait déboucher sur la Mairie, déjà visible d’ici.

Il est 08h02. Le Dr. Yapi vient de m’appeler. Les Sœurs sont là et le service est sur le point de commencer au centre hospitalier. Ce qui met fin à mes cent pas dans Alépé, sous un ciel couvert. Il va pleuvoir, c’est sûr. À 08h09 j’entre à nouveau au CESDA I. Trois religieuses blanches, toutes de blanc vêtues et coiffées, et de noir chaussées, sont en conciliabule, debout dans la petite cour. De ma place que j’ai rejointe sur un banc, j’entends des « Je vous salue Marie » murmurés en chœur par des cœurs en prière. Et bientôt ce « Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit » qui conclut le chapelet. Il est 08h15.

Suite: CARNET DE VOYAGE 49 : UNE MATINÉE DANS LE LÉPIN (3ème Partie et Fin)

Par DJANDUÉ Bi Drombé

Comments
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :