CARNET DE VOYAGE: VIVE LE FENACMIS 2018! (5ème Partie et Fin)

0 109

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

La journée de la salubrité et du planting, étape importante dans le déroulé habituel du Festival National des Arts et de la Culture en Milieu Scolaire (FENACMIS), édition 2018, est fixée au mercredi 25 juillet. Elle a été préparée depuis notre arrivée à Bouaké, dimanche 22 juillet 2018.

À cet effet, plusieurs courriers ont été adressés aux autorités administratives locales. Diverses rencontres et contacts ont eu lieu : avec le Directeur Régional du Ministère de la Salubrité, Monsieur Djéha, le Responsable de la Coordination Vie Scolaire DREN 1, Monsieur Sékou Touré, Monsieur Kouassi, Responsable de l’Agence Nationale de Gestion des Déchets (ANAGED), Monsieur Hili, Directeur du Collège d’Enseignement Technique (CET), site retenu pour abriter ladite manifestation, ainsi que le Commandant Kouamé Yao Demacoste du Ministère des Eaux et Forêts.

CARNET DE VOYAGE: VIVE LE FENACMIS 2018! (4ème Partie)

planting 1

Mardi 24 juillet 2018, de 11 heures jusqu’à 15 heures, une quinzaine de lettres d’invitation ont été distribuées dans les services publics grâce à l’appui et au dévouement de Messieurs Lébé et Tré Bi, Coordonnateurs Régionaux de la Direction de la Vie Scolaire (DVS) de la DREN de Bouaké 2 et de Sassandra, tous deux de véritables guides. Il faut saluer l’effort, l’engagement et l’implication de ces responsables pour la réussite de cette opération salutaire. Notamment Messieurs Hili et Kouamé Yao Demacoste, qui ont rassemblé leur personnel, assuré le débroussaillage et le nettoyage en un temps record de l’espace à planter.

Le jour tant attendu arriva. Les tâches sont réparties. Madame Yapo Oi, Responsable de la Commission environnement, aidé de Monsieur Traoré André, sonnent la mobilisation des festivaliers en compagnie de leurs encadreurs cooptés pour participer à l’activité. Elle commence par la séquence « salubrité » qui s’est tenue au jardin public dans les encablures de l’ex-bâtiment de l’EECI (Énergie Électrique de La Côte d’Ivoire).

Pendant ce temps, votre serviteur, membre de la même commission, est déjà à la baguette. La veille, cinquante (50) chaises et deux bâches ont été acheminés au CET pour accueillir les participants, le lendemain. De l’avis de tous, le nombre de sièges était insuffisant. Recommandation a donc été faite de les renforcer en ajoutant cent (100) autres, de couleur verte, en harmonie avec la nature.

Au palais du carnaval, la manutention est de mise. Avec enthousiasme. Je regroupe au total quatre-vingt-cinq (85) chaises transportées grâce à un tricycle au CET. Cet engin de fabrication chinoise s’est aujourd’hui largement imposé dans le quotidien urbain ou rural des Ivoiriens. Les équipes de nettoyage continuent le travail. Les pépinières et écriteaux piqués à proximité de chaque trou, pour immortaliser l’arbre des autorités, services et établissements partenaires du FENACMIS. Dans le programme, la séance de planting intervient juste après celle consacrée à la salubrité et consistant à choisir un endroit insalubre, en l’occurrence le jardin public, à nettoyer de fond en comble. En présence des autorités et des festivaliers.

planting 2

10 heures 47, les braves femmes de la DVS, Mesdames Ékra Édéké Isabelle et Kouamé Adjo Constance, précèdent le cortège dans un taxi. Une vingtaine de minutes plus tard, arrivent les festivaliers, leurs encadreurs et les autorités qui trouvent sur place Monsieur Hili et ses collaborateurs ainsi que Monsieur Kouamé Yao Demacoste et un détachement important des agents des eaux et forêts. La mise en place faite sous un ciel menaçant, s’ouvre la série des allocutions (M. Hili, M. Effimbra, le Colonel Apata des Eaux et Forêts). L’activité débute sous la présidence effective du représentant de Madame Anne-Désirée Ouloto, Ministre de l’Assainissement et de la Salubrité.

L’objectif principal de cette initiative est de susciter le reboisement et la reforestation de notre pays qui a perdu plus de dix (10) millions d’hectares de son couvert forestier. Opération très louable au regard de l’actualité. L’Europe subit de plein fouet la canicule tandis que les incendies ravagent forêts, maisons et infrastructures en Californie. Le réchauffement climatique n’est plus une vue de l’esprit. Même si les États-Unis tardent à le reconnaître et à s’engager pleinement dans la lutte contre cette menace.

planting 3

Un agent des eaux et forêts démontre de façon pratique comment planter un arbre. Après cet exercice, tout le monde est invité à mettre en terre plusieurs pépinières de teck et d’acacia mangium. Les officiels d’abord et les festivaliers ensuite. Les parties-prenantes sont heureuses. Chacun prend plaisir à enfouir dans le sol sa jeune pousse et sollicite l’aide de photographes ou d’amis et collègues, munis de leur téléphone, en vue d’immortaliser l’instant. Les autorités enthousiastes se prêtent au jeu pendant que les enfants sautent de trou en trou pour planter. L’activité prend fin par le passage au dispositif de lavage des mains installé pour la circonstance.

 Par Gildas KONAN

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :