CARNET DE VOYAGE: VIVE LE FENACMIS 2018! (4ème Partie)

0 132

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

Lundi 23 juillet 2018 a eu lieu, dans la grande ville de Bouaké, au Palais du carnaval, le lancement du Festival National des Arts et de la Culture en Milieu Scolaire (FENACMIS), sous le haut patronage de Madame la Première Dame, Madame Dominique Ouattara représentée par Madame Sarah Sacko, Vice-présidente de l’Assemblée Nationale et en présence de quatre ministres : Kandia Camara (Éducation Nationale, Enseignement Technique et Formation Professionnelle), autorité de tutelle de cette importante activité ; Maurice Bandaman (Culture et Francophonie), Amadou Koné (Transports) et Jean Claude Kouassi, Ministre des Mines et de la Géologie.

CARNET DE VOYAGE: VIVE LE FENACMIS 2018! (3ème Partie)

Le thème principal de cette édition, « Civisme et engagement de tous pour une école de qualité », invite et incite à créer les conditions d’une École gaie, amie des enfants, qui contribue à consolider la paix et l’assainissement de la vie publique, gage d’un développement durable en Côte d’Ivoire et dans la sous-région ouest africaine. L’ambiance est carnavalesque. On assiste à un défilé des troupes, écoles et lycées.

L’ouverture est marquée par six allocutions dont celle de Madame Ouattara, représentant Monsieur Nicolas Yssouf Djibo, Maire de Bouaké; Monsieur Konan Hubert, représentant Monsieur Jean Kouassi Abonouan, Président du Conseil Régional de Bouaké; Monsieur Nicolas Effimbra, Directeur de la Vie Scolaire, initiateur du FENACMIS; Monsieur Francis Fossou, Commissaire Général du FENACMIS; Monsieur Maurice Kouakou Bandaman, Ministre de la Culture et de la Francophonie; et Madame Kandia Camara, Ministre de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle.

Les participants ont, au cours cette journée, célébré le génie et le talent des enfants en poésie, chant et dessin.

Kouadio Miensah, du haut de ses quatre (04) ans, a émerveillé le public par sa brillante déclamation du poème « Afrique, mon Afrique ! » de Birago Diop. Conquis, le public acclame la môme par de fortes ovations. La Ministre Kandia Camara, visiblement subjuguée, la porte dans ses bras en triomphe, tout comme ses collègues et d’autres autorités.

Alidou Enoch, élève en classe de Cinquième (5ème), s’illustre par le rap. Cette musique populaire, manière particulière de chanter, caractérisée par des envolées lyriques, un flot saccadé, des textes engagés abordant les faits sociaux, les problèmes de la rue et diverses thématiques. Il a gratifié l’assistance d’une belle chanson de sensibilisation et de solidarité en faveur des enfants de la rue. Il a aussi distillé un puissant et vibrant toast, « style vocal parlé et scandé », à l’honneur de Madame la Ministre Kandia Camara qui n’a pas boudé son plaisir.

Affessi Apo Marie Prisca a obtenu 153 sur 170 au CEPE, un score excellent. Déjà primée l’année dernière aux Huitièmes (8èmes) Jeux de la Francophonie, elle a offert deux (02) sublimes tableaux à Madame la Ministre de l’Éducation et à son homologue de la Culture et de la Francophonie.

Le lancement du FENACMIS prend fin par la signature d’une Convention entre le Ministère de L’Éducation Nationale, la Mairie et le Conseil Régional, faisant désormais de la ville de Bouaké le siège permanent du FENACMIS.

Suite: CARNET DE VOYAGE: VIVE LE FENACMIS 2018! (5ème Partie et Fin)

Par Gildas KONAN

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :