CARNET DE VOYAGE: VIVE LE FENACMIS 2018! (1ère Partie)

0 109

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

Le FENACMIS (Festival National des Arts et de la Culture en Milieu Scolaire), par son attractivité depuis ses débuts en 2008 au sein de la communauté éducative, est une action prioritaire du Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle. L’objectif est de créer les conditions d’une école gaie, amie des enfants, qui contribue à la consolidation de la paix et de l’assainissement de la vie publique, gage d’un développement durable en Côte d’Ivoire et dans la Sous-région ouest africaine.

Quel indescriptibles honneur et bonheur de participer à cette palpitante œuvre d’édification de l’humain, en s’appuyant sur deux moteurs structurants à forte valeur ajoutée que sont l’art et la culture ! C’est ma première participation à ce festival en qualité de membre du comité d’organisation et de la commission environnement. Ce fut un vrai régal !

Fleur au parfum rassembleur, divertissant,

Enchanteur, culturel, éducatif et artistique,

Nul ne peut ignorer les fantastiques

Atours de ce tour ivoirien des talents naissants.

Chers enfants, adolescents, parents et éducateurs de Côte d’Ivoire,

Magnifions le FENACMIS, notre FESTIVAL !

Instrument cohésif national, ce carnaval,

Sublime appel à l’être et au savoir, est une belle gloire !

Grand merci à Madame la Ministre Kandia Camara d’avoir autorisé la mise en œuvre de cette activité. Infinie gratitude au Directeur de la Vie Scolaire, Monsieur EFFIMBRA Kouakou Nicolas, initiateur inspiré de cette série de représentations annuelles et au Commissaire Général du FENACMIS, Monsieur Fossou Francis. Immense reconnaissance aux membres du comité d’organisation et des différents jurys pour leur engagement. Applaudissements nourris pour les encadreurs et les festivaliers des troupes provenant des écoles, collèges, lycées et centres d’animation et de formation pédagogique (CAFOP) du pays.

1433946694img20150607145413

Pendant que nous attendions le car à Abidjan, quel immense plaisir de voir Gbizié Zoumana ! Sa seule présence suffit pour arracher le sourire à bon nombre de personnes. Comédien émérite dont chaque ivoirien garde un souvenir heureux grâce à des scènes cultes mille fois revisitées. Notamment la célèbre pièce de théâtre dans laquelle il joue le rôle d’un polygame entre deux dames de fer et de feu : les gigantesques Adrienne Koutouan et Marie-Louise Asseu appelée affectueusement « Malou ». Chacune l’invitant à déguster son repas simultanément. Le voilà pris entre deux foyers d’orage. Il court manger une bouchée de la cuisine d’Adrienne et de là, il met les gaz et rejoint Malou pour ingurgiter un morceau. Les va-et-vient incessants entre ses deux femmes occasionnent une chute irréparable.

Une autre image de son formidable jeu scénique est celle d’un domestique convoité par la maîtresse de maison. Le dialogue suivant est un bijou à savourer pour l’éternité : « – La maîtresse de maison : Zoumana, viens ! / Zoumana : Madame, avec le balai ? / La maîtresse de maison : C’est avec le balai que tu viens d’habitude ? »

C’est à mourir de rire ! Le pauvre Zoumana entre les serres de la patronne amoureuse qui menace de le dénoncer auprès de son époux s’il refuse ses avances. Les jérémiades, gestuelles, mimiques et les expressions multiples de son visage, dignes de la sommité française de l’humour Louis de Funès, sont des moments de bonheur éternels.

Il n’est heureusement pas le seul monstre sacré de la comédie ivoirienne à participer au FENACMIS 2018. La présence notable et admirable d’imposants monuments tels que Gbazé Thérèse, Gbi de Fer, Doh Kanon et Agoulé sont à saluer. Tous cooptés pour animer les jurys. Très beau casting dans le but d’évaluer, produire des résultats irréprochables et désigner des vainqueurs unanimement reconnus. En dehors du théâtre, il y a d’autres disciplines en compétition cette année: danse, chant, dessin, peinture, poésie, photographie, cinéma, tissage et cuisine.

Ces stars de l’humour dans notre pays ont suscité un vieux débat entre Messieurs Adopo, Koné, votre serviteur et Madame Akoun Laure : le talent est-il inné ou acquis ? Les réponses des uns et des autres se bornant, essentiellement, à identifier un humoriste de renom puis à louer l’aisance de son naturel dans son jeu. C’est dans cette série d’identifications des comédiens préférés des participants au débat qu’arrive, à 08 heures 47 minutes, le car de la Direction Générale des Impôts, partenaire privilégié du FENACMIS.

Suite: CARNET DE VOYAGE: VIVE LE FENACMIS 2018! (2ème Partie)

                                                                                             Par Gildas KONAN

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :