BOUNA DANS LES YEUX D’UNE ROSE

0 16

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

Bouna est une ville située au nord-est de la Côte d’Ivoire, à la frontière avec le Ghana et le Burkina Faso. Cette ville fonde son économie sur l’agriculture, plus précisément l’anacarde, le coton et le karité qui sont les cultures de rente; et sur l’igname, le maïs, le sorgho, le mil, le riz, etc. qui sont les cultures vivrières. Bouna est le chef-lieu de la région du Bounkani.

À mon arrivée, tout semblait si calme, si paisible; toutes les conditions étaient réunies pour une nuit douce et agréable. Je suis réveillée par les appels à la prière dans une ville où il y a de plus en plus de mosquées. Ici, chaque grande cours dispose d’un lieu de culte musulman au nom de la famille.

Dans la journée, je décide de faire une balade dans la Gborotchéra, l’un des plus grands quartiers lobi de Bouna. Sur la voie principale de ce quartier, un alignement de tchapalodromes vous accompagne. Des calebasses propres et bien disposées y sont prêtes à être utilisées pour servir au client du bon tchapalo, la boisson faite à base du sorgho.

Dans chaque tchapalodrome, la gastronomie est au rendez-vous, car ces endroits servent aussi de restaurant, et l’on y trouve le plat préféré des habitants de cette région, le foutou igname arrosé d’une bonne soupe de cabri ou de bœuf faite à base de soumara.

Par DAH Erie Guy-Rose Yolande

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :