«BINHUÈ» OU «BINHUÉ»: LE SENS D’UN PRÉNOM GOURO

0 8

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

On connaît bien le proverbe ivoirien qui dit: «L’étranger a de gros yeux mais il ne voit pas.» Voici un prénom gouro assez rare qui y fait clairement allusion: Binhué ou, selon la prononciation normale, Binhuè. Littéralement, en effet, le prénom signifie «l’œil ou les yeux de l’étranger», puisqu’il est formé des termes «bin» (étranger) et «huè/yuè» (œil/yeux).

Binhué, comme Hué («huè/yuè»), est généralement porté par des femmes, ce qui a tendance à en faire un prénom féminin. Mais il peut arriver qu’on le donne également à un enfant mâle. Ce prénom proverbial traduit donc la perception que les Gouro ont de l’étranger, et qu’ils partagent avec l’ensemble des Ivoiriens et des Africains.

« AWFWȆ » OU  « BIN » : L’ÉTRANGER

Penser et dire que l’étranger a de gros yeux mais qu’ils ne voient pas expriment à la fois son innocence, sa fragilité et sa vulnérabilité. Comme tel, l’étranger mérite d’être accueilli et protégé. En retour, il se doit de bien regarder où il met les pieds et ne pas se mêler de ce qu’il ne le regarde pas. Surtout que ses «gros yeux» traduisent par ailleurs une envie, une soif de découvrir et connaître les réalités de son nouvel environnement.

Notre égard pour l’étranger procède aussi du regard que nous portons sur nous-mêmes, de la conscience que nous avons que chacun est appelé un jour ou l’autre à être ce bin dont les huè regardent sans voir. Dès lors, «Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux» (Matthieu 7:12).

Par Dr. Paul-Bathesty DROMBÉ

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :