AKANZOU GROUP OU LES AKANS DU ZOUGLOU : QUAND CULTURE ET COURAGE PORTENT DES ARTISTES

0 103

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

Ils sont de la même génération artistique que le mythique groupe Magic System, l’énigmatique Petit Denis ou encore l’exceptionnel duo de Yodé et Siro ; aussi bien connus sur le plan national qu’international. Pourtant, malgré le fait qu’ils aient commencé la musique à la même époque, dans les années de la naissance du Zouglou en 1990, il a fallu que de nombreuses autres s’écoulent avant la formation d’Akanzou Group en 2008 et la sortie de son premier album en 2017.

Pour information ou rappel, le Zouglou est un genre musical apparu dans les écoles et cités universitaires de Côte d’Ivoire, dans les années 1990. Il était pour ses acteurs un moyen de dénonciations des maux de la société. Les zougloumen Decky Abou Lavisse (lead vocal), Tanoh Akoï Jules (percussion et castagnette), Assamoi Moulo Paul (percussion et tambour) et Alla Kedjablas (percussion, tambour à deux faces et djeliba) forment le grand groupe Akan basé dans la première capitale de Côte d’Ivoire, la ville de Grand-Bassam.

AKANZOU 2

Ils ont connu un parcours de combattants pour enfin arriver à l’étape de la production de leur premier album de six titres, intitulé « Enoun lé bou noun » (Si ce n’était pas toi en langue Attié), en 2017. Avant la création d’Akanzou Group en 2008, les quatre artistes de la ville balnéaire appartenaient à des groupes distincts qui avaient cependant un point commun : l’amour de la musique et la pratique du wôyô, style d’ambiance originel et original d’animation à l’origine du Zouglou.

Lavisse vient d’Adiaké où il était allé essayer de trouver sa voie et, avec Jules, forme « Esprit Bima » (1994-1997). Paul et Kedjablas étaient du groupe « Kpinta » (2000-2008). L’animation par la musique de divers évènements était leur affaire, principalement les week-ends, sur l’étendue de la plage de Grand-Bassam. Le Wôyô consiste à produire de la musique avec la voix, accompagnée d’instruments divers et locaux, d’éléments simples mais qui traduisent l’ingéniosité, le savoir-faire des artistes. Ainsi, cuillères, fourchettes, verres, bouteilles, tuyaux en caoutchouc, morceaux de bois, cailloux … peuvent servir à produire une mélodie harmonieuse et séduisante.

AKANZOU

Le titre de l’album en langue Attié (« Enoun le bou noun »), traduit la reconnaissance des hommes de foi qui en sont les auteurs. On retrouve dans l’œuvre musicale, en plus de la musique zouglou « pure », le rythme et la danse Akanzula qui leur sont propres. L’Akanzoula rassemble différents genres africains : le high life funky, le youssoumba, le coupé décalé, le domolo. Les morceaux sont chantés en plusieurs langues locales dont l’agni et en le français. Ils évoquent l’aventure de l’enfant qui migre vers la capitale Abidjan espérant un avenir meilleur ; une histoire spéciale comme savent en raconter les chanteurs zouglou ; les personnes du troisième âge, l’attentat de Grand-Bassam … Les prestations d’Akanzou Group, c’est aussi une chorégraphe particulière : Ziké sans os.

Les membres d’Akanzou Group ont foi en un grand décollage et en de grands accomplissements dans leur carrière musicale, après vingt-quatre ans à broyer du noir, à se contenter du peu ou de rien du tout (ils n’étaient parfois pas rémunérés pour leurs prestations à cause de la mauvaise foi des promoteurs), à attendre la réalisation de promesses quant à la production d’un album, promesses restées vaines jusqu’en 2017. C’est grâce à monsieur Monnin Guéi qui a permis de rassembler les ressources financières nécessaires qu’« Enoun lé bou noun » a pu voir le jour. Toute la vie des artistes d’Akanzou Group, c’est la musique.

Sortir de nombreux albums, s’internationaliser, créer des fondations où le wôyô sera enseigné afin de perpétuer le zouglou, aider les démunis, construire des écoles … telles sont leurs aspirations. Akanzou Group attend et reste ouvert aux sollicitations pour diverses occasions.

Par Lisi YAO

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :