ABIDJAN : L’ENVIRONNEMENT EN DANGER

0 82

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant à Attoungblan.net.

De 16 millions d’hectares de forêts en 1960, la Côte d’Ivoire possède aujourd’hui moins de 2 millions d’hectares.

En allant à Bingerville, on ne traverse plus un paysage forestier comme par le passé. Aujourd’hui, on ne voit qu’une petite portion de forêt. C’est le même constat sur la route de Grand-Bassam. La forêt littorale disparaît de plus en plus. Cette réalité est identique à Angeledou, non loin de la prison civile d’Abidjan. De belles bâtisses ont remplacé les ensembles d’arbres à ces endroits.

En 2015, j’ai interrogé le Dr Mathieu Wadja Egnankou, président de l’Ong SOS forêts et enseignant-chercheur à l’université Félix Houphouët-Boigny sur le sujet. Ce spécialiste indexe l’urbanisation galopante dans la périphérie d’Abidjan comme un risque environnemental majeur : « L’urbanisation est l’une des causes de la dégradation de la forêt. Nous ne savons pas protéger nos forêts », s’indigne-t-il.

À l’en croire, la déforestation a des impacts négatifs sur la santé de l’homme et son mode de vie: « De façon directe, on parle de plus en plus de cancer. Les arbres permettent d’absorber les gaz nocifs comme le gaz d’échappement des vieilles voitures. Or sans les arbres, ces gaz nocifs exposent les populations aux maladies comme le cancer et l’asthme », prévient l’expert.

Il ajoute qu’avec le déboisement, il y aura de moins en moins de pluies. La productivité des plantations va en subir un triste sort. « L’état des lieux est catastrophique. Nous avons tout perdu. Or sans forêt, les ressources en eau vont être rares, les ressources en médicaments aussi », met en garde l’enseignant-chercheur.

L’exploitation illégale du bois dont on parle peu fait partie des problèmes de la forêt ivoirienne. Le reboisement est une alternative pour la préservation de l’environnement, des ressources naturelles et des forêts en particulier. Je continue de soutenir qu’il faut désengorger Abidjan.

Par Laure NESMON

Commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :